3 Mensonges de la pornographie

Relevant Magazine propose un témoignage intéressant de Justin Davis. Il raconte son addiction à la pornographie et relève trois mensonges que la pornographie nous fait croire. L’article est bien plus long, mais j’ai traduit les trois mensonges du porno:

Mensonge #1. C’était la dernière fois.

Peu importe combien de fois tu as maté du porno, tu te dis toujours: Cette fois c’était la dernière. Et parce que tu crois sincèrement que c’était la dernière fois que tu achetais le magazine, visitais le site ou téléchargeais la vidéo— tu n’as pas besoin de le confesser, parce qu’après tout, c’était la dernière fois…

Jusqu’à demain, ou la semaine ou le mois suivant. C’est la dernière fois jusqu’à la prochaine fois.

Quand la pornographie réussit à te convaincre que « cette fois-ci c’est la dernière fois, » tu n’en parleras à personne.

Mensonge #2. Tu peux t’arrêter quand tu veux.

Tu sais ce que la pornographie a fait à d’autres mariages, d’autres amis, d’autres familles, d’autres leaders… mais toi, tu n’es pas vraiment « accro » à la pornographie. Tu peux t’arrêter quand tu veux.

D’ailleurs, le porno n’a pas le même effet sur toi que sur d’autres. Ça ne fait pas de mal à ta vie, ton mariage, tes enfants, ton église, ton ministère comme c’est parfois le cas chez d’autres. Tu gères et c’est pas le porno qui te gères.

Mensonge #3. Confesser ta lutte te coûtera trop.

La pornographie veut que tu vives dans le secret.

En évaluant ce qu’on à gagner en confessant et ce qu’on risque de perdre, le porno nous convainc toujours que ça ne vaut pas la peine de confesser. Tu penses que tu aides, et toi et ton mariage en cachant ton addiction à la pornographie. Ta femme (ou ton mari) ne pourra pas comprendre. Ton mariage ne pourra pas survivre. Ta crédibilité sera perdu à jamais.

Pour aller plus loin sur le sujet de la pornographie:

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 40 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

  • Bonjour Stéphane, pour élargir un peu je pense que les deux premiers mensonges sont valables pour toutes les addictions. Après c’est vrai que le troisième est plus spécifique à certaines