7 encouragements de notre semaine d’évangélisation à Paris

La semaine dernière, mon épouse et moi étions à Montreuil pour une semaine d’évangélisation. C’était probablement la meilleure campagne d’évangélisation de ma vie. J’ai médité sur ce qu’on a vécu et voici 7 encouragements de notre séjour en Île de France:

1. C’était une semaine théologiquement riche.

Parfois quand on est un grand groupe rassemblé pour l’évangélisation on tombe dans le piège du: « la doctrine divise, Christ unit. » L’enseignement et les discussions en sont théologiquement appauvries. Du coup Jésus aussi est appauvrie, parce que l’Évangile glorieux de Jésus-Christ est profondément théologique.

Cette semaine à Montreuil était tout le contraire. Il y avait des débats, des bonnes discussions et les prédications étaient pour la plupart textuelles (vs. thématiques) et donc solides!

2. Les jeunes étaient friands de débats et discussions théologiques.

C’était génial de voir que c’était surtout les jeunes qui débattaient de théologie avec plaisir. Tout ça se faisait dans l’amitié, le respect et l’unité autour de l’évangélisation des peuples non-atteints. C’est un très bon signe pour l’avenir des églises françaises.

3. Le sens et la puissance de la prière.

Je comprends particulièrement le sens de la prière durant les semaines d’évangélisation. La prière est une arme, un outil de communication pour temps de guerre. C’est durant les moments où nous sommes faibles, où nous avons peur, où nous savons être entièrement dépendants de la main de Dieu pour le salut des hommes que nous réalisons la puissance et la beauté de la prière. Jour après jour, nous avons prié demandant à Dieu de glorifier le nom de son Fils Jésus dans la ville de Montreuil. La prière rend les choses simples: On prie, on proclame et on laisse Dieu travailler. Il aime glorifier son Fils par la puissance de son Esprit.

4. Des super jeunes leaders et évangélistes plein de talents.

La campagne d’évangélisation Audio-Vie était organisée principalement par des jeunes et la moyenne d’âge des orateurs était dans la trentaine. C’est un énorme encouragement alors qu’on parle du problème des départs à la retraite des pasteurs évangéliques.

5. Ma génération est zélée de prêcher Jésus-Christ

Nous étions certains jours plus de 110 personnes à sortir dans la rue pour de la distribution, des plein-airs, des discussions et de la proclamation. La majorité des participants avait moins de trente ans et le plus jeune participant avait 15 ans! Certains des plus jeunes étaient des évangélistes passionnés. Notamment dans mon équipe, certaines personnes cachaient des vrais talents!

6. La rue ça marche!

L’évangélisation de rue, ça fait peur à beaucoup de chrétiens, moi le premier.  On pense peut-être que la rue c’est dépassé ou que le porte à porte est réservé aux témoins de Jéhovah. C’était donc un point d’encouragement énorme de voir combien de passants étaient intéressés, combien étaient en recherche.

Après un plein-air, une fille qui croyait en Dieu, mais qui n’avait jusqu’à là jamais compris qu’on pouvait être pardonné de ses péchés par la foi en Jésus, nous a dit: « Merci de m’avoir dit ça! Il faut le dire à tout le monde! » Après un excellent message d’évangélisation qui appelait à regarder à Jésus pour le pardon de ses péchés, un algérien m’a dit: « Je pense que je recherchais ça toute ma vie, mais je ne le savais pas. »

Les amis, les gens ont soif de la gloire de Dieu. Comment croiront-ils ce qu’ils n’ont jamais entendu? On se concentre souvent beaucoup sur les méthodes et on oublie que Dieu a un peuple nombreux dans nos villes qui n’attend que d’entendre l’Évangile pour se détourner de ses péchés et être sauvé.

7. Des belles choses sont faites parmi les peuples non-atteints en France.

J’ai à cœur depuis des années les peuples non-atteints de la planète. C’était donc encourageant de rencontrer d’autres personnes qui ont cette même passion. L’encouragement le plus incroyable était la conversion d’un homme d’un peuple non-atteint. Il a immédiatement commencé à témoigner à ses compatriotes et demande à être formé pour retourner parmi son peuple et annoncer l’Évangile de Jésus.

MÀJ: Vous pouvez voir les réponses aux prières sur le blog #Atteindre Montreuil 2013. Si l’évangélisation des peuples non-atteints vous intéresse, vous pouvez rejoindre le réseau #Atteindre.

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Un cadeau créé par l'équipe TPSG!

Zéro spam. Promis. Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image