8 livres pour rythmer vos vacances d’été

L’été est presque là. On est nombreux à se dire qu’on pourra lire plus durant ces quelques mois de beau temps et de vacances. Mais que lire? Comment être sûr de ne pas perdre son temps sur un navet? Avec cette pensée, je propose une liste de lecture de 8 livres, valeurs sûres.Je lis toute l’année bien sûr, mais j’apprécie particulièrement l’été. Car durant les mois chauds, je délaisse mes lectures plus ardues pour des lectures loisirs. Voici 8 livres que je recommande pour vos vacances d’été. C’est la liste que j’aurais souhaité avoir l’été dernier. Elle est triée en trois catégories: biographies, romans et livres chrétiens.

Biographies

On ne lit pas assez de biographies. C’est ce que je me suis dit cette année en en lisant une. Ça n’a même pas besoin d’être une biographie chrétienne pour nous faire réfléchir sur les choses essentielles de la vie en méditant la vie d’un autre. Lire la vie d’un autre nous aide à mieux vivre la nôtre.

[Tweet « Lire la vie des autres nous aide à mieux vivre la nôtre »]

Voici donc les biographies qui m’ont récemment fait du bien:

1. Les confessions de St Augustin
Un des livres fondateurs de la pensée occidentale. C’est le livre le plus difficile de la liste. En le lisant en assez grands blocs, on y prend goût et ça passe tout seul. Je lis Les confessions pour penser les pensées profondes de ce penseur, 1600 ans après lui! Pour plus d’infos sur les confessions, regardez l’explication d’un expert sur comment et par où commencer à lire Augustin?

2. Hudson Taylor, l’Évangile au cœur de la Chine

Je ne sais pas si c’est LA meilleure biographie du monsieur Taylor, mais je l’ai soulignée partout. Ça m’a fait rêver, ça a soulevé des questions, ça m’a même donné envie de démarrer une mission pour les peuples non-atteints!

Romans

Après des mois sans romans, j’en ai dévoré 3 en 6 jours. Ça m’a rappelé la puissance du roman. On entre dans un monde pour ne plus en sortir jusqu’à la dernière page et il reste avec nous, même quand on l’a fermé. C’est aussi le danger des romans: on accepte bien plus facilement la vision du monde du romancier, car il nous invite à y vivre le temps de notre lecture. Voici mes recommandations de romans d’été:

3. La vérité sur l’affaire Harry Québert

Prix Goncourt des lycéens (prix bien plus fiable que le Goncourt tout court, me dit ma bibliothécaire). L’auteur est genevois, l’histoire captivante, et le style et la narration sont particulièrement dynamiques et originaux. J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir la fameuse vérité sur Harry Québert. A noter que c’est un roman policier sur le meurtre d’une fillette de 14 ans.

4. Le Seigneur des Anneaux¹

Fabuleux. Ce roman est un vrai plaisir. Et en plus, c’est magnifique: il est long!  J’en suis à ma deuxième lecture (encore meilleure que la première). Le monde est fantastique, les personnages attachants et les phrases se dégustent. Et l’histoire est simplement géniale.

5. Les aventures complètes de Sherlock Holmes¹
Les histoires sont courtes, les rebondissements largement complètement imprévisibles et si on aime le style de Holmes et Watson, on est content d’avoir 1400 pages de plaisir.

Livres chrétiens

Cette liste pourrait être énorme. Mais j’en ai choisi trois: un pour tout le monde, un pour tous ceux qui prévoient de se marier un jour ou qui le sont déjà et un dernier pour encourager le pasteur, l’ancien ou tout membre d’église fatigué:

6. Le Dieu prodigue (Tim Keller)

Excellent petit livre. Aucun chrétien n’est trop mûr pour ne pas bénéficier de l’ouvrage de Tim Keller. J’ai publié l’année dernière une recension du Dieu prodigue ici.

7. Vous avez dit « oui » à quoi? (gary Thomas)

« Été » ça rime avec « mariages »! Enfin, non, mais vous m’avez compris. Soit vous êtes invités à des mariages, soit vous préparez le votre, mais l’été, on croule sous les dragées. C’est donc l’occasion de relire un très bon livre (atypique, mais bon!) sur le mariage. Plutôt que de traiter l’angle habituel de comment avoir un meilleur mariage en 5 étapes, l’auteur médite sur comment Dieu utilise le mariage pour accomplir son but en nous. Hanna et moi l’avons lu en préparation pour notre mariage. Et une femme mariée depuis 30 ans m’a dit que c’était LE meilleur livre sur le mariage qu’elle connaissait.

8. Mémoires d’un pasteur ordinaire¹ (Don Carson)

Un petit dernier pour la route. Tout pasteur ou implanteur d’Église confronté au découragement et à la fatigue profitera de cette mini biographie écrite par Don Carson à propos de son père, qui était implanteur d’Église au Québec. Il montre comment la plupart d’entre nous sommes très ordinaires, mais qu’à tous, Dieu demande la fidélité et la persévérance pour semer. La moisson vient au temps voulu par Dieu. Encourageant.

Voici les livres qui me semblent particulièrement adaptés pour l’été. Ce sont des lectures agréables, on pourrait même dire légères. Des livres idéaux pour se rafraichir l’esprit avant de reprendre de plus belle la vie. Pour la seule gloire de Dieu. Je serais bien curieux de savoir quels livres vous conseillez pour cet été!

Et toi? Quel livre ajouterais-tu dans cette liste de lectures d’été?

¹J’ai lu ces livres en anglais. Je ne peux donc pas garantir la traduction française.

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Disciplines spirituelles light

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah (5 ans), Théa (bébé) et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est un pasteur diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il est le co-fondateur et directeur de ToutPourSaGloire.com. Après 6 ans de ministère pastoral, Stéphane est retourné à un autre de ses amours: les livres. Il est le responsable communication pour BLF Éditions, un éditeur évangélique. Avec son épouse, il a aussi fondé ChezCarpus.com, la première librairie chrétienne de livres d'occasion. Il est aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

  • Laurent dv dit :

    Je conseille vivement le voyage du pélerin il très très très facile à lire, avec des allégories qui parlent d’une manière forte à l’âme!

  • Peps Cafe dit :

    Bonjour ! Merci pour ces titres !(Je découvre certains)

    La « liste de livres à lire » est l’habituel « marronnier » de l’été, mais c’est aussi l’occasion de faire quelques bonnes découvertes.

    Après, le choix dépend beaucoup du but et de l’intention initiale : pour quelles raisons emporter tout un tas de livres durant les prochaines vacances ? Je t’avoue avoir souri en lisant ceci : « durant les mois chauds je délaisse mes lectures plus ardues pour des lectures loisirs ». Et qui vient en tête ? « Saint-Augustin » et ses « confessions » ! 😉 C’est un choix intéressant, mais effectivement, pas le genre à lire avec un casque sur les oreilles. C’est une lecture exigeante, qui demande de bonnes conditions. Augustin nous pousse aussi à nous interroger sur les rapports entre philosophie (ici grecque) et foi chrétienne. Quel est le risque d’estimer « évangélico-compatible » la première(même si l’on est critique à son égard), surtout si c’est au détriment des « racines juives » de la foi chrétienne ?

    Ceci dit, et pourquoi pas une série d' »apologétistes chrétiens », avec, en tête, outre (Saint)Paul, Tertullien, Pascal ou Chesterton ?

    Je ne connaissais pas « la vérité sur Harry Québert » et ne sais pas ce qu’il vaut. A prendre un livre de « littérature-jeunesse », je dirai plutôt « pas de vacances pour immense savoir » de Mark Salzman. Picquier poche(à partir de 14-15 ans et adulte). Il s’agit d’un excellent roman d’aventure, fort drôle. Celle d’un Candide ou « d’un Tintin chinois pris entre le bouddhisme et les Gardes rouges » et un hommage à un grand classique de la littérature chinoise : « La pérégrination vers l’Ouest » de Wu Cheng ‘en. Le roman est très intéressant, pour l’utile initiation à la culture chinoise(par quelqu’un qui a vécu en Chine) et aux multiples différences culturelles séparant orient et occident. En tout cas, pour ceux que cela intéresse, avec une visée missionnaire ou non. Le roman est aussi intéressant pour son regard distancié et critique sur les religions(la nuance est importante), les cultures et les traditions, y compris le matérialisme et la société dite « de consommation, d’abondance et de prospérité »(religion moderne ?) de notre occident, dans les 1970’s. Sont également mis en valeur les notions d’engagement et de fidélité.

    « Hudson Taylor » : très bon choix. J’ai personnellement lu il y a longtemps « vie de Hudson Taylor » par le Dr et Mme Howard Taylor, Éditions GM, 1979 (soit par l’un de ses fils et l’une des ses belles-filles). Il est possible de rajouter « Me voici, envoie-moi » de Cor Bruins, sur la vocation et l’appel missionnaire.
    Intéressant, aussi, le choix de Tolkien-j’ai apprécié « le Seigneur des anneaux »(les films s’écartent des livres, sur certaines scènes, avec la présence de magie là où elle n’est pas présente initialement dans l’oeuvre de Tolkien)

    Sinon, une remarque : pas de français et/ou d’européens ? Une liste très(avec un regard tout aussi) anglo-américaine, en fin de compte ! 😉
    Pour ma part, j’en prépare une, que je publierai bientôt.

    Bonne journée à chacune et chacun !

    Fraternellement,

    Pep’s

  • Nathanaël dit :

    La traduction française du Seigneur des Anneaux est sympa, mais le style devient parfois lourd (surtout pour les poèmes).

    Je rajouterai « La séduction de la chrétienté » de Dave Hunt et T.A. McMahon, un livre très intéressant qui revient sur l’influence de la philosophie New Age sur l’Eglise. Il est un peu vieux (1ère édition en anglais en 1985), mais il reste d’actualité.
    Et l’excellente Trilogie de l’Espace de C.S. Lewis, qui amène à une super réflexion en plus d’être une bonne trilogie S.F.

  • Lionel Rjn dit :

    Et si on lisait la Bible ? Je pense qu’on ne la lit jamais assez et qu’on se prend la tête à acheter tout pleins de livres alors que celui-ci regorge de richesses intarissables.
    Je n’ai rien contre les bouquins, j’ai kiffe le chemin du calvaire, crazy love, dieu oublié, tactique du diable. Mais n’est ce pas mieux de revenir à la source ? Je m’inclus premièrement dans le lot, moi qui n’ait plus ouvert une Bible de moi même depuis…….. depuis.

    • Salut Lionel,

      Merci d’avoir pris le temps de réagir. Je pense qu’on est bien d’accord. Surtout met en place une lecture régulière et ambitieuse pour te nourrir de la Bible. C’est le seul livre au monde qui est incontournable. Commence les autres livres seulement en deuxième lieu.

      Par contre, il faut que tu comprennes cette liste. Si je mettais la Bible, je donnerais l’impression que c’est un truc un lire un été. Non, je lis la Bible quasiment tous les jours depuis des années et j’encourage tout le monde à faire ça, non pour essayer de gagner un salut, car il est offert gratuitement en Jésus seul, par la grâce seule, au moyen de la foi seule, mais pour connaître Dieu, notre roi et sauveur.

  • christophe dit :

     » ça m’a même donné envie de démarrer une mission pour les peuples non-atteints! » ; trop classe cette idée 🙂

  • >