Pourquoi j’ai choisi d’acheter le logiciel biblique Logos

Quel est le meilleur logiciel biblique? C’est la question que tout étudiant de la Bible se pose un jour ou l’autre. La réponse est simple: ça dépend. Ça dépend de l’usage qu’on en fait. Ça dépend de notre profil, de nos besoins. Je vous propose de répondre à la question pourtant avec un article-témoignage.

J’utilise le logiciel biblique Logos depuis 5 ans. On me demande parfois conseil sur comment savoir quel logiciel acheter. J'ai donc fait une série d'articles sur le sujet. J’ai déjà relevé dans un article précédent pourquoi investir dans un logiciel biblique. Aujourd'hui, je continue en expliquant pourquoi j’ai décidé d’acheter le logiciel biblique Logos plutôt qu’un autre logiciel.

Il y aura deux parties à l’article. J’explique d’abord pourquoi j’ai envisagé d’investir dans un logiciel biblique. Ensuite, je résume pourquoi j’ai compris que Logos était le meilleur choix pour moi. En bonus, vous trouverez en fin d’article un comparatif de 24 pages de quatre logiciels bibliques.

Pourquoi j’ai décidé d’investir dans un logiciel biblique

À cause de notre situation

Hanna et moi étions fraîchement mariés quand j’ai commencé à réfléchir à acheter un logiciel biblique. Trois facteurs ont joué dans la décision:

  • On voulait rester mobile à cause de notre appel
    Nous avons à cœur les peuples non atteints de la planète. On ne pense pas partir tout de suite, mais c’est une option sérieuse. Au minimum, on se voit mobiliser nos Églises françaises, voire des Églises au delà de l’hexagone. Il faudra certainement que je voyage pour ça! Autant avoir ma bibliothèque théologique toujours avec moi.
  • On déménageait souvent à cause de notre situation.
    Quand j’ai acheté Logos, on déménageait souvent (3 fois les trois premières années de mariage). On venait d’aménager à Genève pour un an d’institut biblique. L’année suivante on a vécu en Allemagne, puis l’année d’après, on a atterri à Pont de Chéruy (près de Lyon). Hors de question d’avoir des milliers de bouquins en papier à déménager chaque année!

À cause de mon profil

Acheter un logiciel biblique, c’est un investissement de plusieurs centaines d’euros. Est-ce que mon utilisation allait justifier une telle dépense des ressources que Dieu nous confiait? Voici quelques aspects de mon profil qui m’ont conforté à aller de l’avant:

  • J’aime passer du temps dans la Bible. J’aime transmettre à d’autres ce que je découvre.
  • Je venais de commencer l’institut biblique et je me voyais bien faire plusieurs années d’études.
  • Il paraît que j’aurais des dons (selon mes mentors) de prédication-enseignement. J’ai prêché la première fois à l’âge de 18 ans. Et sans jamais être devenu ancien ou pasteur, j’avais régulièrement des occasions pour enseigner. Même sans entrer dans un ministère pastoral, je pouvais supposer que je continuerais à avoir de telles occasions d’étudier la Parole pour la prêcher.
  • Même si je ne me vois pas devenir chercheur (lit. « Scholar » en anglais), j’aime creuser. J’aime apprendre à être plus précis. Et j’ai le sentiment, depuis quelques années, que je vais un jour apprendre les langues bibliques.
  • Je suis bilingue. Je lis la plupart du temps en anglais, car les meilleurs ouvrages de référence sont en anglais et ils sont largement moins chers que les livres français. Développer une bibliothèque théologique numérique me permettrait d’acheter rapidement en ligne toute nouvelle ressource qu’il me faudrait, sans frais de port et sans délai de livraison.

4 choses qui ont fait pencher la balance pour Logos

Il fallait commencer en se demandant: quels sont les meilleurs logiciels bibliques? Il en existe des dizaines. Ça va du logiciel gratuit à des bibliothèques à plusieurs milliers d’euros. Lequel correspondait le plus à mes besoins? Dans mon choix, je vois 4 choses qui m’ont persuadé d’acheter Logos:

Raison n°1: Il correspondait à mes critères.

Je voulais un logiciel biblique qui pouvait être facile à utiliser, mais qui pourrait m’accompagner toute la vie (même si je deviens prof de théologie, par ex.). Ce seul critère permet déjà un tri énorme. En gros, il en restait quatre:  Bibleworks, Logos, Accordance et la Bible Online¹. Ensuite, il fallait un logiciel moderne, une interface intuitive; j’ai donc éliminé Bibleworks et Bible Online. Il me restait Accordance et Logos.

Raison n°2: Il devait tourner sous Mac

Je suis tombé dans la marmite Apple tout petit (dès ma naissance!). Ça facilite drôlement le choix du logiciel biblique à acheter. Il n’y avait que deux logiciels compatibles mac: Accordance et Logos (tiens donc, ce sont les mêmes qui se retrouvent!). Accordance a l’avantage d’être développé nativement sur mac. Il est donc super rapide et intuitif. Logos est moins rapide et un peu moins intuitif (surtout pour les recherches plus complexes).

Raison n°3: Il devait inspirer confiance

Acheter un logiciel biblique, c’est parier sur la pérennité de l’entreprise qui le développe. Tout chez Logos semble être pro. Leur site, leur stratégie commerciale, leur interface logiciel, leur taille de catalogue, leurs clients (ils proposent par exemple des variantes catholiques, luthériennes, anglicanes, etc. de leur logiciel). Ils ont 350 employés! Même si le discours trop commercial de Logos peut parfois m’irriter (plus dans un article prochain), ils ont un business modèle très solide.

Raison n°4: Il devait un jour avoir des ressources françaises

Je savais que Logos avait des projets de se développer en France via les éditions Clé. Même si les projets étaient flous et que personne n’avançait de dates, c’était assez clair que ça allait se faire un jour. C’était un gros plus qui a fait pencher la balance vers Logos.

Conclusion

Ça fait donc cinq ans que je suis un utilisateur régulier de Logos. J’ai très peu de regrets. L’application correspond à ce que je cherchais. Logos est puissant, son catalogue est impressionnant et le logiciel ne cesse de se développer. Dans un prochain article, je vais expliquer comment j’ai choisi quelle version de Logos acheter et donner quelques astuces pour économiser de l’argent en évitant certains pièges. Puis, dans un autre article, je prévois de faire une recension de la toute dernière version de leur moteur: Logos 6 (MÀJ: voici ma recension de Logos 6 Gold ainsi que ma recension du pack français Clé-Premier).

Posez vos questions sur Logos dans un commentaire. J’y répondrai soit par un commentaire, soit dans un article!

¹On m’a récemment signalé que la Bible Online est très limitée pour les recherches académiques. Cf. le commentaire de ce pasteur-chercheur.

Pour aller plus loin

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 40 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

  • Jérémie Mansion

    Bonsoir Stéphane,
    merci pour cet articles. A quand les prochains articles sur Logos, car je me tâte à le prendre…

    • Salut Jérémie,

      Merci pour le merci! Je vais essayer d’en publier un par semaine. Mais la recension de Logos 6 et de Logos CLE Premier pourraient prendre un peu plus de temps. Prie que j’arrive à trouver le temps!

      As-tu des questions particulières? Ça je peux peut-être y répondre plus rapidement.

      • Jérémie Mansion

        Est-ce que tu utilises que le Pack français ou tu as pris également un package de base anglophone? Est-ce que tu utilises d’autres ressources (bundles, ou autres?) lesquelles tu recommandes? J’avoue que le contenu des packs français m’a un peu déçu. J’attends de voir les autres packs que les éditions clefs vont faire…

        • J’utilise un pack de base anglophone (Logos 4 Scholar acheté en 2011-2012). Dans un prochain article, je vais justement offrir des conseils pour éviter de tomber dans les pièges de la machine marketing qu’est Logos (une belle machine, mais machine quand même! :-).

          Une autre chose que je dois faire, c’est distinguer les fonctions des packs de base anglophones et les packs français qui n’auront aucune des fonctions de Logos 6 (il faut acheter un pack de base L6 anglophone pour ça).

          J’espère que CLE et Logos donneront plus de visibilité sur leur feuille de route. Sinon, ça peut être sage d’attendre la suite. Ça dépend de nos besoins et l’usage qu’on fait des logiciels bibliques.

          Es-tu bilingue?

          Qu’est-ce qui t’a particulièrement déçu dans le contenu des packs français? Tu aimerais voir quoi en plus?

          • Jérémie Mansion

            J’attends avec impatience tes autres articles sur Logos!
            Pour te autres questions: je ne dirai pas que je sois bilingue, mais je lis facilement l’anglais.
            Aujourd’hui j’ai quelques ressources gratuites: le moteur Logos + Lexham English Bible / The Greek NT (SBL édition) / Faith Full Study Bible / The Lexham Bible Dictionnary + divers autres choses.

            Côté ressources françaises je trouve dommage que l’éditeur n’a pas mis l’accent sur les commentaires: la Bible Annoté est intéressante mais se fait vieille, idem pour le commentaire Emmaüs (un peu quand même). Le commentaire du disciple est un peu succinct. Après il faut dire que j’ai beaucoup de ces ressources en livres ou en d’autres formats. Je soupçonne des conflits entre éditeurs, à moins que le reste vienne sur le pack dit « pro » (CEB, commentaire de Carson sur Jean, Théologie Systématique de Grudem, les dico de Theo Bibliques, Pratiques de Xl6,…)

          • Si tu lis l’anglais mise à fond sur les versions anglaises de Logos. Le développement français va encore prendre du temps, et les prix resteront toujours plus élevés en français qu’en anglais.

            Quant aux contenus, si tu recherches les bons commentaires (c’est mon cas), ils sont tous en anglais.

            Enfin, je ne peux pas dire grand chose sur les conflits d’éditeurs. Certains éditeurs ont des supers catalogues, mais ont une attitude « business is business ». On risque de ne jamais voir leurs bouquins sur Logos ou à des prix ridicules.

          • Jérémie Mansion

            Merci pour ces réponses. J’espère que le « Père Noël » m’offrira le logiciel. Dans l’attente de lire tes prochains articles (toujours intéressant!).
            Juste une question personnelle: combien de temps cela te prends pour alimenter le site (articles…) en plus de tes obligations pastorales?

          • Ça dépend des semaines. En moyenne ça doit tourner autour de 4 heures par semaine. J’aimerais écrire plus, mais c’est ça qui me prend le plus de temps.

            J’écris donc un article minimum par semaine. Et le reste c’est des articles plus rapides, des traductions, des vidéos, des citations et la fameuse Foire aux liens du samedi.

          • Salut Jérémie, je ne sais pas si tu reçois encore des notifications de cette discussion. Mais je voulais juste te signaler un projet qui se mijote de mon temps libre pour les utilisateurs de Logos: https://app.convertkit.com/landing_pages/77081?ref=TPSG
            Le but de cette page est bien sûr de voir s’il y a un besoin pour un tel projet. Je suis preneur de tout retour!

          • Jérémie Mansion

            Bonjour Stephane, je reçois bien encore les notifications. Je me ferai un plaisir de regarder ce site que tu as fait prochainement. Pas tout de suite car je suis en plein déménagement et pas encore d’accés internet.

          • JP
          • Salut JP, la discussion est vieille, mais comme je cherche a trouver autant d’utilisateurs Logos que possible, je me permets de te signaler un petit projet que je teste actuellement:
            https://app.convertkit.com/landing_pages/77081?ref=TPSG
            Le but de la page est bien sûr de voir s’il y a un besoin pour un tel projet. Je suis preneur de tout retour!

          • Salut Jérémie,

            Utilises-tu toujours Logos? Je viens de commencer un petit projet perso. J’ai créé une formation pour Logos 6, hébergé sur la plateforme de formation TPSG: http://toutpoursagloire.teachable.com/courses/logos

            Tout est gratuit pour le moment. Profites-en. S’il y a de la demande, je serais capable de le vendre. 🙂

            PS. Utilise les commentaires sur la plateforme stp pour me poser toute question éventuelle et me faire des retours sur la qualité, clarté, etc. Ça me permet de régulièrement améliorer, après que j’aurais fini de tourner les premières versions.

            PPS. N’hésites pas à faire tourner à tes amis qui ont Logos. J’ai aucune idée s’il y a une demande pour une telle formation. Je le fais avant tout pour les amis et pour apprendre moi-même plus sur le logiciel. 🙂

          • Jérémie Mansion

            Salut Stephane. Oui j’utilise toujours Logos. Je vais faire un tour sur ton site de formation. Bonne initiative.

    • Désolé pour mon retard. A cause de gastro familiale, je ne vais rien publier cette semaine sur Logos. Mais ça ne devrait pas tarder bien longtemps!

    • Tu vas devoir attendre janvier Jérémie, désolé. Je n’arrive pas à trouver le temps pour terminer l’évaluation de Logos 6 avant Noël. Et comme le traffic est toujours pas à cette période de l’année, je préfère ne pas me mettre la pression et publier ça quand les choses reprennent. 🙂

      • Jérémie Mansion

        Mais de rien.

    • Salut Jérémie, j’ai plus ou moins terminé tous mes articles sur Logos. Te reste-t-il des questions?

      Mon dernier article a été publié lundi: http://notreeglise.com/pack-logos-cle-premier/

  • Franck

    Je pense qu’on gagnerait énormément à sérieusement considérer l’expérience d’une nation qui a envoyé pas mal de personnes non qualifiées moralement (d’après 1Tim3/Tt1) et incapables d’enseigner l’Évangile.

    Sans forcément rechercher la fonction, la qualification me semble une très bonne chose, oui. Qu’en penses-tu ?