6 bienfaits du jeûne chrétien

On arrive à la fin de notre série sur le jeûne. Wayne Grudem, dans son excellente Théologie Systématique relève 6 bienfaits du jeûne. Et quoi de mieux pour renouveler notre motivation avant mon dernier billet proposant des pistes concrètes?

6 bienfaits du jeûne

Wayne Grudem en relève au moins 61:

  1. Le jeûne nous aide à réaliser notre petitesse et notre dépendance à Dieu;
  2. Le jeûne nous libère du temps pour prier;
  3. Le jeûne nous rappelle que nous sommes appelés à offrir toute notre vie à Dieu comme un sacrifice vivant (pas juste sacrifier quelques repas);
  4. Le jeûne en tant qu’auto-discipline augmente notre capacité à résister à la tentation;
  5. Le jeûne concentre notre attention sur la présence de Dieu;
  6. Le jeûne « exprime le sérieux et l’urgence de nos prières: si nous continuons à jeûner, nous allons finir par mourir. »

Sans oublier bien sûr que notre motivation première nous vient de l’enseignement de Jésus (cf. Pourquoi chaque chrétien devrait vouloir jeûner).

Lequel de ces 6 bienfaits vous semble le plus important? Dites-le dans un commentaire!


  1. Wayne Grudem, Théologie Systématique, Excelsis, p. 422-423 

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 40 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

  • Wesmene Predvil Louis

    Le # me semble le plus important

  • J Nicolet

    J’experimente pour l’instant surtout le 1 : petitesse et dépendance à Dieu

  • Nabil HADDAD

    Bonjour.
    Euh… le point 6 : « Le jeûne exprime le sérieux et l’urgence de nos prières: si nous continuons à jeûner, nous allons finir par mourir. » Comment peut-on être si sûr de la pertinence de notre prière pour imposer à Dieu une sorte de chantage à la mort (« mourir de faim ») ?? Je suis assez stupéfait de tels propos.

    • Bonjour Nabil et merci de poser la question.

      Il est toujours difficile de répondre à la place d’un auteur qu’on cite. Mais comment j’interprète Grudem c’est que le jeûne témoigne notre sérieux, mais qu’en aucun cas ne devient un chantage.

  • Anicet ZEBI

    Le jeûne nous rapproche plus de DIEU.

  • danyboy898

    Et que dire du vrais jeune selon Esaie 58 ???

    • Bonjour DanyBox898 (au passage j’ai du mal à croire que c’est votre vrai nom et prénom comme on demande aux lecteurs d’utiliser ;-),

      Ces bienfaits ne me semblent pas du tout en contradiction avec Esaïe 58. Voulez-vous m’expliquer un peu plus précisément ce que vous vouliez dire?