Blocher et Carson sur les changements éthiques dans la société et la place de l’Église

Don Carson et Henri Blocher répondent à quelques questions sur le rôle de l’Église dans une société qui change rapidement, surtout en valeurs et en éthique. Ce genre de ressource vidéo est plutôt rare en francophonie, profitons donc de tout ce qui sort!

 

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Disciplines spirituelles light

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

One thought on “Blocher et Carson sur les changements éthiques dans la société et la place de l’Église

  1. Tribonien dit :

    Il y a beaucoup d’éléments intéressants dans cet entretient.

    Henri Blocher parle d’abord de cobélligérance : je suis d’accord avec lui. Je pense qu’il est parfois bénéfique que des chrétiens fassent front commun sur certains enjeux sociétaux avec des catholiques et possiblement avec des membres d’autres religions. C’est délicat, car il faut savoir reconnaître nos points communs avec ces autres groupes, sans pour autant faire des concessions doctrinales. C’est une stratégie défensive qu’il faut savoir utiliser avec circonspection.

    Don Carson enchaîne ensuite en disant qu’« il ne faut pas essayer de forcer les idéaux chrétiens sur un[e] société qui est en fin de compte païen ou laïque ». Là, j’avoue être un peu hébété. Quels idéaux devraient prévaloir, selon Dieu, dans une société ? Si je me fie à la Bible, il me semble que ça devrait être les idéaux chrétiens, pas les idéaux païens. Le verbe « forcer » est certes un peu lourd, mais ultimement, c’est le propre du droit que d’avoir « force de loi », et le droit a toujours une dimension éthique. Sans doute influencé par quelques chrétiens, Constantin le Grand a bien « forcé » l’Empire romain à cesser la persécution des chrétiens et à séparer les hommes et les femmes dans les prisons. L’Église médiévale, aussi corrompue fut-elle, a bien « forcée » la chevalerie à diminuer ses exactions sur les pauvres paysans. William Wilberforce a bien « forcé » le Parlement et la société britannique à abolir l’infâme traite négrière. Plus récemment dans plusieurs pays d’Afrique (Ouganda, Zambie, etc.), les militants évangéliques ont bien « forcés » la reconnaissance du mariage hétérosexuel monogamique comme norme sociale, renversant ainsi la progression du Sida là où les ONG gauchistes ont lamentablement échouées. Ça me semble être un bilan plutôt positif, et plutôt conforme à la justice terrestre voulue et exigée par Dieu.

    Plus loin, Henri Blocher évoque la notion théologique des « deux royaumes » et la rapproche avec les notions de laïcité telles qu’elles sont comprises en France et aux États-Unis. J’invite les internautes intéressés par ce sujet à lire comment le réformateur Jean Calvin a articulé cette théologie des deux royaumes : https://fr.scribd.com/doc/272331661/Jean-Calvin-les-deux-royaumes-et-la-loi-civile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image