Comment beaucoup d’Églises font fuir leurs visiteurs

Aucune Église ne fait exprès de faire fuir ses visiteurs. Du moins, je l'espère. Mais je crains que beaucoup d'Églises négligent un ingrédient tout simple pour donner envie aux gens de revenir.

Il y a pas longtemps, Tim, un ami tout juste de retour en France après plusieurs années à l'étranger, m'a raconté son expérience décevante lors de sa recherche d'une nouvelle Église pour sa famille. C'était tellement grave ce qu'il a partagé, que je lui ai demandé de nous résumer son expérience dans ce billet. Si vous aussi vous trouvez ça choquant, merci de partager l'article à vos responsables d'Églises!

L’expérience de Tim à l’étranger

« Dans notre famille, nous aimons voyager. Alors, lorsque ma société m’a demandé de prendre un rôle en Asie du Sud-Est il y a 4 ans, la décision fut assez facile à prendre.

En arrivant sur place, nous avons très vite recherché une Église, une nouvelle famille spirituelle, qui prendrait le relai de celle que nous avions quittée en région parisienne. Petites recherches sur internet et hop, nous voilà devant porte de la cathédrale anglicane de la ville – cathédrale qui ressemblait fort à une petite église de village anglais. Nous sommes accueillis très chaleureusement, nous recevons un pack d’accueil contenant un évangile, le magazine de l’Église et une petite fiche nous invitant à laisser nos coordonnées. La croix est clairement prêchée, nous nous y sentons bien. À la fin, nous laissons nos coordonnées et sommes très vite invités à manger avec le pasteur. Bref, cette Église devient notre famille à 10 000 km de notre pays d’origine.

L’expérience navrante de Tim en rentrant en France

Et puis, trois années plus tard, ma société me demande de revenir en France. Après beaucoup de prières et de réflexions, mais le cœur lourd, nous acceptons. Nous ne retournons pas sur Paris, mais dans une autre agglomération que nous connaissons très peu.

De nouveau, la recherche est lancée. Trouver une nouvelle famille spirituelle. Une nouvelle recherche sur internet, de nouvelles adresses.

  • Première Église visitée: pas d’accueil, malgré la centaine de chrétiens et notre lenteur volontaire à quitter les lieux, aucune personne ne viendra nous saluer.
  • Prochaine semaine, prochaine Église sur la liste. Même scénario.
  • Et idem la semaine qui suit.

Sur la petite dizaine d’Églises visitées, seulement 3 Églises ne nous laissent pas repartir bredouilles. Finalement, nous décidons de rester là où nous avons été accueillis avec le sourire, où la croix est prêchée, et qui n’est pas trop loin de chez nous.

En France, j’ai eu l’occasion, d’assister à de nombreuses réunions sur la croissance des Églises, l’évangélisation, l’implantation. Mais tout cela est vain si nous ne savons pas accueillir le visiteur, l’étranger, au sein de nos Églises locales. Il est facile d’imaginer que la personne isolée, timide, jeune dans sa foi ou non-croyante, n’aura peut-être pas le courage de persévérer et de trouver une Église dans laquelle elle voudra retourner. Quel drame!

Si nous voulons une Église dont le culte est lisible, la première étape est donc de faire en sorte que le visiteur se sente à l’aise.

Nous sommes tous capables de dire bonjour à une personne que nous ne connaissons pas, de lui poser des questions, de s’intéresser à elle. Et même si nous sommes timides, demandons à Dieu de nous aider à accueillir comme nous avons été accueillis nous-mêmes par le Seigneur! »

NDLR (Stéphane): nous avons réalisé un webinaire gratuit pour apprendre à créer des cultes qui sont plus lisibles pour les non-chrétiens, tout en étant très édifiants pour les chrétiens.

Si vous avez aussi une expérience similaire à partager, laissez un commentaire svp!

Abonne-toi à ma newsletter et ne rate aucun de mes articles

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant les activités de toutpoursagloire.com. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Consultez notre politique de confidentialité ici.
Pas de spam, promis. Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Stéphane est un disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 30 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il est aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser