Une pensée qui nous libère: Dieu nous connaît (Tim Keller)

Je suis en train de lire Galates. J'ai beaucoup apprécié cette pensée forte de Tim Keller dans son commentaire pratique.

Je vous partage une traduction française de son explication de l’importance et le bonheur que c’est d’être connu par Dieu:

« Ce qui fait d’une personne un chrétien, ce n’est pas tant sa connaissance de Dieu que la connaissance qu’il a de cette personne. Dans la Bible, « connaître » signifie plus qu’une connaissance intellectuelle. Connaître quelqu’un, c’est entrer dans une relation personnelle avec lui. Ainsi donc, selon Paul, ce n’est pas tant votre estime et votre amour pour Dieu, mais plutôt son estime et son amour pour vous, qui fait vraiment de vous un chrétien. Paul dit dans 1 Corinthiens 8.3 que quiconque aime Dieu le fait parce que Dieu le connaît. C’est-à-dire qu’il a fixé son amour sur nous en Jésus. Notre connaissance de Dieu augmente et diminue en fonction de nombreuses choses. Mais la connaissance que Dieu a de nous est absolument fixe et solide.

Pourquoi est-ce un antidote à l’idolâtrie? Parce que, comme le dit Richard Lovelace:

Les chrétiens qui ne sont plus sûrs que Dieu les aime et les accepte en Jésus, indépendamment de leurs réalisations spirituelles, sont inconsciemment des personnes radicalement insécures, beaucoup moins sûres que les non-chrétiens, à cause des proclamations constantes qu’ils reçoivent de leur environnement chrétien sur la sainteté de Dieu et la justice qu’ils sont censés avoir. Leur insécurité se manifeste par de l’orgueil, une affirmation féroce et défensive de leur propre justice et une critique défensive des autres. Ils s’accrochent désespérément à une justice légale, pharisaïque, mais l’envie [et] la jalousie et d’autres […] péchés naissent de leur insécurité fondamentale.

(Dynamique de la vie spirituelle, pages 211-212).

La raison pour laquelle nous fabriquons des idoles, c’est donc notre insécurité concernant notre acceptation auprès de Dieu. Nous regardons à notre connaissance de Lui (qui fluctue tellement) au lieu de regarder au fait qu’il nous connait en Christ. Nous essayons désespérément d’établir une image positive de nous-mêmes grâce à nos idoles. Paul nous rappelle que nous n’avons pas besoin de nous rendre beaux ou aimables aux yeux de Dieu; il nous connaît déjà. Si c’est le cas, nous n’avons pas besoin de faire une idole de l’approbation des autres ou même de notre propre approbation. »

Extrait de Galatians for you (Tim Keller), pages 106-107.

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Je suis un disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah (7 ans), Théa (2 ans) et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Directeur général de BLF Éditions depuis 2021, après des études de théologie et 6 années de ministère pastoral. J'aime bien lancer de nouvelles initiatives. Découvrez BLFKids.com, un projet spécial parents, ainsi que BLFAudio.com, la première librairie chrétienne de livres audio. J'ai aussi fondé avec Hanna ChezCarpus.com, la première librairie chrétienne de livres d'occasion. Je propose aussi plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

>