Comment rendre l’Évangile explicite dans notre enseignement

A chaque conférence Don Carson semble répéter ce même exemple important.

Pour nous convaincre de l'importance de toujours expliciter l'Évangile, Carson raconte son expérience en tant que prof. C'est absolument essentiel de saisir ce qu'il dit. Nous tombons trop souvent dans le piège que décrit si bien Carson.


Reconnaissez que les élèves n’apprennent pas tout ce que vous leur enseignez. Ils ne retiennent certainement pas tout ce que je leur enseigne! Qu’apprennent-ils? Ils apprennent ce qui m’enthousiasme; ils apprennent ce que je souligne, ce à quoi je reviens constamment; ils apprennent ce qui structure ma façon de penser.

 

Ainsi, si je « présuppose » gaiement l’Évangile, mais que je l’articule rarement et que je ne m’en enthousiasme jamais, alors que je suis régulièrement en effervescence à propos, disons, de l’ecclésiologie ou de la critique textuelle, mes étudiants pourraient en conclure que l’ecclésiologie ou la critique textuelle sont les choses les plus importantes pour moi. Ils pourraient saisir ma « présomption » (litt. anglais: assumption) de l’Évangile; ou au contraire s’éloigner de l’Évangile; mais ce qu’ils feront certainement c’est placer l’ecclésiologie ou la critique textuelle au centre de leur pensée, marginalisant à leur insu, ou pas, l’Évangile.

 

L’ecclésiologie et la critique textuelle, sans mentionner une pléthore d’autres disciplines et de sous-disciplines, sont dignes de l’étude et de la réflexion la plus intense. Néanmoins, en tant que Docteur-enseignant et Docteur-pasteur, je dois montrer la relation entre ma spécialité et ce qui est fondamentalement central, et ne jamais perdre ma passion de vivre, de penser et de m’enthousiasmer pour ce qui doit rester au centre. L’échec dans ce domaine implique que j‘induis en erreur mes élèves et mes paroissiens.

Don Carson, in John Piper & D. A. Carson, The Pastor As Scholar & The Scholar As Pastor: Reflections on Life and Ministry, p.98-99

MA: Matthieu Giralt pour ses corrections de la traduction.

Donald Carson

D’autres articles de Don Carson:

NDLR: Cet article à été publié la première fois le 18 mai 2014. Il a été republié sur le blog le 10 février 2018 pour une nouvelle génération de lecteurs. Que nous soyons toujours plus enthousiasmés par l’essentiel: la Bonne de Nouvelle de Jésus.

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 40 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser