« L’injustice » d’avoir été sauvé

J’ai pensé à l’Église catholique romaine en lisant cet extrait de la lettre de Paul aux Romains. Puis j’ai pensé à un voisin. Puis seulement j’ai aussi pensé à moi. Nous sommes continuellement tentés de penser que Dieu nous aime à cause de notre bon comportement, alors que c’est tout le contraire, il nous aime à cause du comportement de Jésus:Des peuples de tous les pays qui ne se souciaient pas de plaire à Dieu, ont été agréés par lui; sans le chercher, ils ont trouvé comment être déclarés justes devant lui: en lui faisant confiance. Israël, par contre, qui a fait de grands efforts pour obtenir l’agrément divin en accomplissant les prescriptions de la loi, a manqué son but. Pourquoi? Parce qu’au lieu de faire confiance à Dieu, les Israélites ont tenu à présenter des œuvres méritoires, ils ont voulu être sauvés grâce à leurs efforts. Ils ont buté contre la pierre dont parle l’Écriture:
« Voici je place en Sion une pierre sur laquelle on tombera, un rocher auquel on se heurtera; mais celui qui placera sa confiance en lui ne sera pas déçu. »
Chers amis, je souhaite de tout mon cœur que mes frères israélites parviennent au salut et je le demande instamment à Dieu, car je sais par expérience qu’ils ont une véritable passion pour Dieu, et je suis témoin de leur zèle ardent pour sa cause. Leur passion n’est malheureusement pas fondée sur une vraie connaissance de Dieu, leur zèle est mal éclairé, mal orienté, de sorte qu’ils passent à côté de l’essentiel parce qu’ils n’arrivent pas à comprendre que c’est Dieu qui nous déclare justes en nous attribuant sa justice; ils cherchent toujours à être justes par leurs propres moyens. Ils ne se soumettent donc pas à la justice offerte par Dieu.

La Bible, Romains 9.30-33, traduction Parole vivante 2014.

NB: Je ne pense pas que ça soit un problème de penser à d’autres en lisant ce texte. Si nous sommes disciples de Jésus, ce texte est aussi une invitation à être rempli de compassion pour ceux qui sont zélés pour Dieu et néanmoins perdus.

Stéphane Kapitaniuk

Stéphane est un disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 30 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il est aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image