Ce qu’on apprend du jeune homme riche

Comme j’étais en cours à Genève cette semaine, j’ai visité mon église genevoise: l’EEIG. John Glass a prêché sur l’histoire du jeune homme riche qui vient à Jésus. Certains chrétiens pensent qu’il y a deux types de prédications. Il y a le message d’évangélisation (qui s’adresse aux non-chrétiens), et la prédication d’édification (adressée aux chrétiens). Je ne suis pas d’accord avec cette distinction. La prédication de John Glass me donne raison.

Plutôt que de distinguer les prédications par leur public visé, parlons du contenu. C’est mieux de dire qu’il y a des prédications qui prêchent l’Évangile et d’autres qui ne le font pas. Tant qu’on prêche l’Évangile, je suis convaincu qu’on peut avoir des applications pour les chrétiens et les pas-encore-chrétiens. L’Évangile est toujours pertinent et le chrétien n’a jamais assez entendu l’Évangile.

Dans cette prédication sur le jeune homme riche, le non-chrétien était particulièrement visé. Dans cette prédication, le chrétien que je suis à été convaincu de péché.

Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. — 1 Co 1.18

Je vous laisse l’écouter. Après quoi, partagez-nous votre impression!

 

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Disciplines spirituelles light

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

5 thoughts on “Ce qu’on apprend du jeune homme riche

  1. Benjamin dit :

    Cette prédication-ci est vraiment pas mal aussi ! Je viens de la terminer. Je me permets de dire que retenir des versets Biblique c’est bien mais c’est selon les capacités des personnes, car je t’assure Stéphane qu’apprendre un texte n’est pas forcément le comprendre profondément, même si ce n’est pas ta démarche. S’exhorter tous les jours par sa Parole peut suffire non ? En ce qui me concerne je m’édifie par des sermons « choisis », lesquels me permettent de mieux m’ouvrir à l’Ecriture et donc a l’Esprit, qui seul va me ranimer. Autre chose sur le fait que Dieu est un Berger : je pense que David devait d’abord avoir, en guise de préambule, soif d’une joie forte en un berger divin. Il devait avoir cette attente et cette connaissance que c’est la plus grande joie existante, sans quoi notre démarche ne peut être sincère et donc on tombe dans une recherche dénuée de ferveur.

    Sinon, tu disais aussi que nous contribuons à sa gloire en quelque sorte, et que cela nous réchauffe dans notre réjouissance. Moi qui suis un grand pécheur, je me dis une chose qui me remue encore plus fortement : c’est que notre salut fait la gloire de Dieu, parce-que Dieu a joie à SE racheter un peuple issu des ténèbres. C’est à dire il SE rachète pour sa joie un peuple, pourtant issu des ténèbres du péché. Là je dis waouhhh ! C’est un beau pied de nez à la justice de la loi (si je puis dire!), une victoire sur satan, car il le fait simplement… par la joie qu’il éprouve en lui-même à faire cela. Là je vois directement le grand Dieu de bonté. Je ne crois pas avoir inventé cette idée mais je ne trouve pas sur le net de verset là-dessus. Si tu as une idée, merci de m’éclairer !
    Salutations fraternelles !

    1. Pardon pour la réponse tardive Benjamin. Je viens seulement de remarquer ce commentaire!

      Eh! C’est une prédication de moi ça! 🙂 Qu’est-ce que j’ai une tête de gamin! 😀

      Oui écouter des prédications régulièrement est un bon moyen de se rappeler des promesses de Dieu. C’est un moyen que j’essay(ais) d’utiliser régulièrement. En ce moment, c’est un peu chaud de prendre le temps.

      Mais je suis convaincu qu’on se (tu te) sous-estime pour la mémorisation des écritures. C’est un art qui se perd à l’ère de Google où on peut toujours retrouver tout ce qu’on cherche. Mais on mémorise plein de données qui nous intéressent, qui nous sont utiles. En 2015, on va faire l’expérience à l’échelle d’une Église. On va proposer un verset à mémoriser chaque semaine et se motiver à ça. La participation sera facultative bien sûr! 🙂

      Quand à des idées versets, je pense que tu en trouveras plein. Commence déjà par cet article sur la motivation de Dieu pour sa propre gloire: http://notreeglise.com/dieu-nous-crea-pour-etre-heureux-ou-sa-gloire/

      1. Benjamin dit :

        « Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez… » Jean 15.7.
        Tu as mille fois raison…

        1. laurence dit :

          Je pense que demeurer en Dieu c’est très important et même cruciale, même vitale, quand je ne reste pas connecter a Dieu par sa parole et la méditation de sa parole , je me sent en perte d’altitude et l’Esprit de Dieu commence a s’éteindre et je sente la mort qui vient a petit feu: la mort spirituelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image