L’Évangile selon Frédéric Lenoir

Je regardé avec intérêt cet édito de Frédéric Lenoir:

Il parle des bienfaits du déclin de la chrétienté. Il dit:

Prenant acte de la fin de notre civilisation chrétienne, un père du concile Vatican II s’est exclamé : «La chrétienté est morte, vive le christianisme ! » Paul Ricœur, qui me rapportait cette anecdote quelques années avant sa mort, a ajouté : « Moi, j’aurais plutôt envie de dire : la chrétienté est morte, vive l’évangile !, puisqu’il n’y a jamais eu de société authentiquement chrétienne.»

Il affirme très justement que Jésus n’avait aucune intention de démarrer une religion rigide, autoritaire, armé des 7 sacrements et dirigé par un Pape et des cardinaux. Il voit donc le déclin du catholicisme et de la culture chrétienne, comme une opportunité de redécouvrir l’Évangile. Si j’ai bien compris. Il résume le message de Jésus de cette manière: « Aimer Dieu c’est aimer son prochain. »

Qu’en pensez-vous? Est-ce vraiment la bonne nouvelle que Jésus annonçait?

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite). Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image