Le chemin du Calvaire: Semaine 5

On approche la fin de notre lecture ensemble du classique de Roy Hession : Le chemin du Calvaire. Aujourd’hui, nous terminons notre lecture des chapitres 8 et 9. Je suis surpris combien j’ai du mal avec l’enseignement du livre dans mon cadre de vie actuel. Je ne vois pas comme l’appliquer dans ma vie. Je dis cela tout en précisant que le livre ma énormément béni.

Ce que je retiens du chapitre 8

Le chapitre 8 (« Le vrai serviteur ») traite du serviteur par excellence et de son exemple pour nos vies. Hession explique sa thèse de départ :

Quand j’aurai une idée de la dose d’humiliation et de dépouillement que Dieu exige du vrai serviteur, je comprendrai alors que ceux-là seuls qui vivent au pied de la croix peuvent y parvenir. Ils ne pourront s’y maintenir qu’en contemplant sans cesse le Seigneur brisé et humilié pour eux.[1]

Le chapitre 8 est probablement le chapitre avec lequel j’ai le plus lutté. Je suis complètement d’accord de dire que l’Évangile nous affranchis de l’esclavage du péché pour faire de nos des esclaves/serviteurs de Dieu. Notre bonheur se trouve à être à son service. Mais j’ai énormément de mal à faire le lien entre ma soumission à Dieu et ma soumission aux humains qui m’entourent. Bien sûr, je dois me soumettre aux autorités que Dieu place au dessus de moi. Mais je ne suis pas d’accord d’accepter toute personne comme « autorité », ni de me soumettre bêtement à tous.

Hession trouve dans Luc 17.7-10, cinq caractéristiques de l’esclave. Et si elles parlent de notre relation esclave-maître avec Dieu, je suis absolument d’accord. Mais dès que j’essai de mettre un visage sur un « maître » terrestre, je suis face au mur.  J’aurais apprécié avoir des cas pratiques pour voir ce chapitre appliqué à la vraie vie.

J’apprécie la précision de l’auteur sur le but de la soumission de Jésus :

Jésus n’a pas revêtu la forme d’un esclave dans la seule intention de nous donner un exemple à suivre, mais afin de mourir sur la croix à cause de nos péchés pour que nous soyons lavés par son sang. Or, ce sang ne peut être appliqué à nos coeurs que si nous sommes brisés et repentants.[2]

Et c’est cela que je retiens. Le brisement et la repentance sont le seul moyen de bénéficier du pardon de Jésus. Oh que je désire être toujours plus rapide à m’approprier le sang de Jésus en demandant pardon à Dieu et à mon prochain !

Ce que je retiens du chapitre 9

Ce chapitre examine pourquoi le sang de Jésus a une telle puissance pour nous permettre de vivre le Réveil continuellement. Le chapitre est un court résumé de tout l’enseignement du livre. Mais c’est surtout une excellente méditation sur la puissance du sang de Jésus. J’ai particulièrement apprécié les nombreuses citations bibliques qui accomplissent bien leur objectif du chapitre : me donner une complète confiance dans le pouvoir du sang de Jésus.

Hession souligne qu’il s’agit du sang de l’Agneau, et non du sang du guerrier[3]. Le christianisme est vraiment une religion unique. Notre Messie est venu humblement se donner pour nous. Sa force est dans sa faiblesse et son brisement. Si Jésus ne s’était pas donné pour nous, le christianisme biblique n’aurait aucune force, aucun espoir.

Une dernière note pour conclure. Est-ce que je vois un résultat concret dans ma vie de la lecture de ce livre? Encore aujourd’hui, j’ai ressenti tellement d’amertume dans mon cœur que je désespère de vivre le Réveil.

Et toi, que retiens-tu de ta lecture de ces chapitres ? Laisse donc un commentaire pour rejoindre la conversation. Rendez-vous la semaine prochaine pour notre dernière lecture : chapitre 10 et l’interview de Roy Hession.


[1] Roy Hession, Le chemin du Calvaire, p. 83

[2] Idem. p. 89

[3] Idem. p. 92

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image