Logos 6 Gold

Logos 6 est sorti il y a quelques mois. Logos a eu le gentillesse de me donner une version de Logos 6 Gold à tester avant même qu’il sorte. Ça fait plusieurs mois que je travaille (joue?) avec cette nouvelle version et je vous livre ici mes impressions.

8 nouveaux packs de base

À chaque mise à jour majeure de son logiciel phare, l’éditeur en profite pour remixer le contenu des packs de base (en détail ici). Le but est de les rendre intéressants aux clients qui avaient déjà acheté un pack de base de la version précédente. Les 8 nouveau packs de base ont tous profité du remix. Ils contiennent moins de livres libres de droits et plus de commentaires bibliques sérieux.

packs-base-logos

Pour comprendre la différence entre des packs de base et des collections de ressources, voyez cette explication. En bref, aujourd’hui, j’évalue un pack de base (Logos 6 Gold) et prochainement, je donne mes impression sur une collection de ressources françaises, le Pack Clé-Premier.

2 changements notables

Tout le monde peut utiliser les langues bibliques

C’est nouveau, tous les packs Logos ont désormais le grec et l’hébreu! C’est génial, parce qu’acheter un pack sans les langues bibliques c’était vraiment se priver de la facilité déconcertante de Logos pour faire des recherches simples dans les langues originales.

Encore plus de contenu « non-livres »

Autre point d’intérêt, on remarque que Logos vend de plus en plus de ressources qui ne sont pas des livres. Il s’agit soit de médias interactifs variés ou de bases de données (“datasets”) qui viennent ajouter de la valeur aux livres de notre bibliothèque en les connectant entre eux. (NOTE: Ces ressources ne sont pas disponibles dans tous les packs. Logos 6 Gold est le premier pack de base les contenant toutes.)

Notons aussi que bien que l’interface soit traduite en français, les médias et les bases de données n’existent pas encore en français. Mais Logos me dit que toutes les nouveautés de Logos 6 sont en train d’être traduites (“Timeline”, “Bible sense Lexicon”, “Psalms Explorer”, etc.) et ils espèrent les publier terminer d’ici 9 mois.

D’ailleurs, ils sont constamment en recherche de francophones pour participer à des projets de traduction. Ils paient avec des bons d’achat Logos. Si ça vous intéresse, écrivez-leur à francais@faithlife.com.

Comment je vais évaluer Logos 6 Gold

Comment écrire une évaluation assez brève qu’elle sera lue, tout en donnant un avis équilibré sur un produit contenant plus de 1000 livres et près d’une centaine d’autres ressources et fonctions? C’est bien de challenge de mettre Logos 6 sur le banc d’essai.

C’est une image qui m’a inspiré. Logos est une fantastique caisse à outils pour l’étudiant de la Bible. J’ai donc décidé de me servir de l’image de la caisse à outils pour écrire cette évaluation en deux étapes: On regardera d’abord les outils, puis la caisse à outils elle-même.

En d’autres mots, d’abord je vais vous montrer les 3 types d’outils de la caisse, en signalant bien sûr pour chaque type mes outils préférés. Ensuite, je vais expliquer les améliorations apportées au moteur même de Logos (la caisse à outils).

Quant aux lecteurs pressés, ils pourront lire en fin d’article ma conclusion et mon résumé des forces et faiblesses de Logos 6.

NOTE: Souvenez-vous qu’on a déjà publié plusieurs articles préparant le terrain à cette évaluation de Logos 6 Gold. On a vu pourquoi investir dans un logiciel biblique et pourquoi j’ai choisi Logos depuis 2011. On a aussi expliqué comment éviter les pièges qui font exploser son budget. On a même traité la question fréquente des avantages du numérique comparé au papier.

Les Outils: Les 3 types de ressources de Logos 6

Je suis un énorme fan du logiciel biblique et Logos 6 ne déçoit pas. Plus on creuse, plus on découvre de fonctionnalités dont on ignorait l’existence.

Pour être simple, Logos propose trois genres de ressources: des livres, des bases de données et des médias interactifs.

1. Des livres (beaucoup!)

Difficile de se représenter ce que ça donne sur une étagère les 1022 ressources contenues dans le pack Gold. J’ai fait le calcul avec l’épaisseur d’un livre papier de 300 pages. Acheter le pack Logos 6 Gold, c’est acheter plus de 300 000 pages de contenu. C’est installer 21 mètres linéaires de livres sur son ordinateur!

La liste complète des livres du pack peut être consultée en ligne. Signalons juste quelques collections de commentaires incontournables.

Ressources phares

Disons-le. J’étais particulièrement emballé de voir les commentaires qui venaient dans le pack Gold. Sans mentionner les nombreux autres livres de qualité. Bravo Logos.

Je relève au moins quatre excellentes séries de commentaires bibliques. Deux qui sont proposées à partir du pack Gold et deux dès Silver. Dans l’ordre ce sont:

  • les 15 commentaires Pillar (série dirigée par Don Carson),
  • les 13 volumes du New International Greek Testament Commentary,
  • les 41 volumes du New American Commentary Series (particulièrement appréciés pour leurs volumes sur l’AT),
  • les commentaires complets de Calvin (introuvables en français pour l’AT, sauf la Genèse!).

2. Des bases de données

Logos 6 Gold contient  près de 40 bases de données (“datasets”). Ils enrichissent l’interaction de vos livres entre eux et offrent plus de fonctionnalités.

C’est dans ce domaine que Logos 6 a fait le plus de progrès depuis la dernière version. L’espace manque pour les aborder en détail. J’en signale donc juste trois qui me plaisent particulièrement:

Le lexique des sens

C’est LE “dataset” le plus important du pack Gold. Les études de mots sous Logos étaient déjà un plaisir et maintenant Logos 6 Gold propose encore une innovation.

Au lieu de chercher toutes les occurrences d’un mot grec (et sa traduction française), on peut maintenant en un clic rechercher toutes les occurrences d’un certain sens du mot.

Exemple: Imaginez que vous souhaitez faire une étude de l’enseignement biblique sur la personne de Satan. L’ancienne façon de lancer une rechercher aurait été de rechercher le mot “Satan” ainsi que tous ses synonymes: le diable, le prince de la puissance de l’air, le diable, Béelzébul, etc.

Désormais, on peut lancer la recherche “<person Satan>” et Logos nous affiche tous les passages bibliques où un mot à le sens de “Satan”. Il affiche les mentions du diable, du Malin, du prince des ténèbres et même tous les pronoms personnels (“il”) faisant référence à Satan.

Cette nouveauté semble très intéressante et très puissante. Mais il ne faut être vigilent. Ce n’est pas dit que les développeurs de Logos ont tout référencé. Il peut toujours y avoir des oublis ou des différences d’interprétation.

Par exemple, avec mon exemple sur “Satan” ils n’ont pas estimé bon de taguer les passages du serpent dans Genèse 3 comme ayant le sens “Satan”, alors qu’ils l’ont fait pour la mention du serpent en 2 Corinthiens 11.3. Autre erreur (ou différence d’interprétation), ils n’ont pas référencé la mention du “dieu de ce monde” dans 2 Corinthiens 4.4).

Outil intéressant donc pour gagner du temps. Mais rien ne vaut une lecture complète du livre biblique qu’on étudie ou une recherche mot par mot (synonyme par synonyme) dans le texte original.

Le Factbook

C’est une des nouveautés les plus utiles. Ce guide (similaire aux guides exégétiques et de passages) rassemble en une fenêtre diverses données sur tout: un livre de la Bible, un événement, un personnage, une ville, un peuple, etc. Le guide puise ces infos dans nos ressources tels que les dictionnaires bibliques. C’est très fort, surtout couplé à la Frise chronologique aussi mise à jour dans Logos 6.

Littérature ancienne

Le geek en moi trouve superbe cette nouvelle section du Guide de Passage. J’ai fait le test avec Genèse 1.1, un moins d’une seconde, je vois quelles sources anciennes citent ou font allusion au verset. Génial pour savoir rapidement comment ils interprètent un passage.
Les malins chez Logos me signalent même des sources que je n’ai pas dans ma bibliothèque… et qu’on peut acheter! Au total, les chercheurs de chez Logos ont créé plus de 182 000 connections entre la Bible et la littérature ancienne.

Pour Genèse 1.1, ça donne ça:

Litterature antique

Variantes textuelles

Logos a créé son propre commentaire textuel simplifié qui apparait dans le Guide exégétique. Il explique brièvement les variantes qu’on constate dans les manuscrits bibliques. Très utile!

variantes-textuelles

 

3. Des médias interactifs

Le troisième type d’outil proposée dans Logos, c’est le média interactif. Il y a de belles réalisations. Mais c’est difficile de connaître leur utilité. Ça dépendra:

  1. Du sujet que vous étudiez. Les médias interactifs sont souvent (très?) ciblés. Par ex. le module “L’avant et après des sites bibliques” est une idée sympa, mais ne contient que 6 lieux.
  2. Du fait qu’il faut se rappeler que ces ressources existent pour le sujet que vous utilisez. Étant si ciblés, on risque de passer à côté le jour où ça pourrait être utile.
  3. De votre niveau d’études. Il y a des modules pour débutants et d’autres pour spécialistes.
  4. De la langue du public auquel vous vous adressez (les infographies sont en anglais uniquement).

Deux médias me semblent particulièrement utiles: l’Explorateur des Proverbes et l’Explorateur des Psaumes avec une mention spéciale aux graphistes qui ont travaillé sur les Psaumes, c’est très beau! Constatez par vous mêmes:

NOTE: Une liste complète des nouveautés et mises à jour dans Logos 6 est disponible ici

La caisse à outils: le moteur de Logos 6

J’ai tout d’abord été surpris… que quasi rien ne semblait avoir changé! En effet, l’interface de Logos 6 est très similaire au 5. Et c’est probablement mieux comme ça, puisque c’était déjà bien. Logos a toujours eu une interface belle et intuitive. Un bon point non négligeable dans le monde des logiciels bibliques, qui sont souvent moches.

3 améliorations importantes

Je relève, parmi tant d’autres, 3 améliorations du moteur que j’apprécie particulièrement:

  1. L’amélioration la plus importante à mes yeux est proposée gratuitement. C’est la fonction “Envoyer à son Kindle” qui permet d’envoyer un livre sur sa liseuse pour la lire sur un écran papier. Génial! Ça faisait des années que je l’attendais celle-là et je n’ai pas attendu pour m’en servir. MÀJ du 18/08/2016: cette fonctionnalité été retirée par Faithlife/Logos. Ils annoncent cela sur ce forum.
  2. Afficher le texte sans numéros de chapitres et versets et sans titres de section. C’est tout bête, mais c’est désormais possible sur Logos 6 et c’est beau d’être confronté au texte biblique et uniquement le texte. (NOTE: Cette fonction n’est pas (encore?) disponible sur tablette. MÀJ du 31/03/2015: La fonction vient d’être ajoutée sur tablettes et smartphones. Un article sur le blog de Logos explique comment l’activer.)
  3. Une autre belle avancée c’est le “inline search”. Il fallait y penser, c’est fait. Plus besoin d’ouvrir une nouvel onglet quand on lance une recherche. On peut afficher les résultats directement dans la fenêtre de notre Bible et y revenir en un clic. C’est très bien.

3 suggestions d’amélioration

J’en profite néanmoins pour aussi faire quelques suggestions pour les prochaines versions de Logos.

  1. Je suis sûr qu’il y aurait de la place pour de l’innovation et un peu plus d’audace au niveau de l’interface. Au minimum, que la fameuse barre d’action disparaisse en mode plein écran ou soit ailleurs:
    Screen Shot 2014-11-01 at 22.20.22
    Dans la même idée, je verrais bien une interface plus intuitive pour lancer des recherches complexes. Les recherches dans Logos sont archi-simples quand on recherche un mot. Mais dès qu’on veut commencer à faire des recherches un peu plus élaborées dans les langues originales, je suis souvent confus. Je pourrais penser que c’est juste moi qui sait pas faire, mais des amis bien plus doués me confirment que ce n’est pas le point fort du logiciel.
  2. Autre constat, ce n’est toujours pas possible sur Mac de copier-coller le texte biblique lors d’une recherche biblique et dans le comparateur de traductions bibliques. C’est incompréhensible que cela n’a toujours pas été corrigé, alors que c’est possible sur PC. Il n’y a rien de plus intuitif (et utile!) qu’un copier-coller d’un verset biblique quand on travail!
  3. Autre geste qui n’est pas reconnu, c’est le passage d’une page à l’autre avec un défilement horizontale à deux doigts… car il produit l’effet inverse que toutes les autres applications sur Mac et iPhone. Au lieu d’avancer, on recule d’une page, et vice-versa. Déroutant.

 

Conclusion et résumé

Après plusieurs mois d’utilisation de Logos 6 Gold, les choses n’ont jamais été aussi claires pour moi. J’ai fait un excellent choix d’investir dans leur logiciel en arrivant à l’institut biblique. Merci encore à Logos de m’avoir permis de tester Logos 6 Gold.

Si vous envisagez d’acheter un logiciel biblique il n’y a pas mieux aujourd’hui que Logos. C’est un logiciel puissant qui est accessible sur tout terminal (Mac, PC, iOS, Android).

Mieux encore, c’est le seul des trois principaux logiciels bibliques (Logos, Accordance, Bibleworks) qui investit franchement dans un développement en français. D’ailleurs, j’ai aussi évalué le nouveau Pack Clé-Premier ici.

Un rappel. Logos est une merveilleuse caisse à outil, mais les outils ne font pas tout le travail pour nous. Rien ne remplacera les heures qu’il nous faut consacrer à l’étude des paroles mêmes de Dieu, éclairés par son Esprit saint. Que Dieu bénisse votre étude de sa sainte Bible!

Résumé des forces et faiblesses de Logos 6 Gold

Forces de Logos 6 Gold

+ Une bibliothèque particulièrement riche, dont 4 séries de commentaires bibliques de grande qualité.
+ Belle interface.
+ De belles nouveautés, dont le lexique des sens, une innovation puissante.
+ La possibilité d’envoyer ses livres Logos sur son Kindle: une amélioration proposée gratuitement!

Faiblesses de Logos 6 Gold

Manque d’intuitivité pour des recherches complexes.
Quelques limites sur Mac pour les copier-coller.
Un petit manque d’audace sur l’interface qui reste classique.

 

Testez par vous-même Logos 6

Avez-vous questions sur Logos 6? Laissez-nous un commentaire!

Stéphane Kapitaniuk

Stéphane est un disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 30 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il est aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image