Le guerrier Maasaï devenu évangéliste: une histoire vraie

Cette histoire de Joseph, un guerrier Maasaï, ne cesse de m’étonner. L’histoire fut racontée lors de la conférence pour évangélistes à Amsterdam, organisé par l’Association Billy Graham. J’ai traduit récemment l’histoire pour une prédication. J’en profite pour la publier ici. Qu’elle puisse vous encourager dans votre marche de disciple du Seigneur Jésus.

« Un jour Joseph, qui marchait le long d’une de ces routes chaudes et sales d’Afrique, rencontra quelqu’un qui lui annonça l’Évangile de Jésus Christ. Joseph accepta sur-le-champ Jésus comme son Seigneur et Sauveur. La puissance de l’Esprit commença à transformer sa vie; il était rempli de tellement d’enthousiasme et de joie, que la première chose qu’il voulut faire c’était de retourner dans son village et partager cette même Bonne Nouvelle aux membres de sa tribu.

Joseph commença en allant de porte à porte, parlant à tous ceux qu’il rencontrait de la croix de Jésus et le salut qu’elle offrait. Il s’attendait à voir leurs visages s’illuminer de joie à cette nouvelle. Mais à son grand étonnement, non seulement les villageois étaient indifférents au message, en plus ils devinrent violents.

Les hommes du village le saisirent et le tinrent au sol pendant que les femmes le battirent avec du fil barbelé. Il fut jeté hors du village et laissé pour mort dans la brousse.

Joseph réussit à se tirer jusqu’à un trou d’eau, et là, après des jours passés à s’évanouir et à reprendre connaissance, la force lui revient pour se lever. Étonné de la réaction hostile des gens qu’il connait toute sa vie, Joseph se dit qu’il a dû oublier quelque chose ou mal raconter l’histoire de Jésus. Après avoir révisé le message qu’il avait entendu, il décide de retourner et partager à nouveau sa foi.

Avec peine Joseph regagne le centre du village et commença a proclamer Jésus. « Il est mort pour vous, pour que vous puissiez être pardonnés et connaître le Dieu vivant, » plaide-t-il avec eux. A nouveau, les hommes s’emparèrent de lui et le tiennent pour que les femmes puissent le battre, rouvrant par la même occasion les plaies qui venaient de commencer à guérir. Il est encore une fois tiré inconscient hors du village laissé pour y mourir.

Avoir survécu la première fois était vraiment quelque chose remarquable. Mais survivre la deuxième fois était un miracle. Des jours plus tard, Joseph se réveilla dans la brousse, blessé, meurtri et déterminé de retourner au village.

Il reparti au village, et cette fois, ils l’attaquèrent avant même qu’il puisse ouvrir la bouche. Alors qu’ils le frappèrent pour probablement la dernière fois, il leur parla à nouveau de Jésus-Christ, le Seigneur. La dernière chose qu’il vit avant de perdre connaissance, c’était que les femmes commençaient à pleurer.

Cette fois-ci, Joseph se réveilla dans son propre lit. Ceux qui l’avaient si terriblement battu essayaient maintenant de lui sauver la vie et s’occupaient de lui. Tout le village s’était tourné à Christ. »

Traduit par Stéphane Kapitaniuk. Écrit par Michael Card. Cité dans John Piper. Let the Nations Be Glad! 2nd Edition. 2nd éd. Grand Rapids: Baker Academic, 2003, (93-94). La photo utilisée dans cet article est tirée d’une banque d’images et n’est pas une photo de Joseph.

MAJ d’avril 2017: BLF éditions et Evangile 21 ont publié une traduction française de l’excellent livre de John Piper. Vous pouvez le trouver ici: Que les nations se réjouissent! (livré gratuitement dans le monde entier).

Cet article a été publié la première fois sur mon blog le 8 octobre 2013. Je l’ai reposté le 29 juin 2019.

Pour aller plus loin:

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah (6 ans), Théa (bébé) et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est un pasteur diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il est le co-fondateur de TPSG. Après 6 ans de ministère pastoral, Stéphane est devenu le responsable communication pour BLF Éditions, un éditeur évangélique. Il les a aidé à lancer BLFKids.com, un projet spécial parents, ainsi que BLFAudio.com, la première librairie chrétienne de livres audio. Avec son épouse, il a aussi fondé ChezCarpus.com, la première librairie chrétienne de livres d'occasion. Il est aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

  • Roesch dit :

    Poignant et encourageant parce que Jésus est Souverain de nos vies ; d’ailleurs il nous demande de lui donner et ne pas la garder pour ne pas la perdre ! Plus facile à dire qu’à faire ,,,
    Mais nous avons tous des œuvres différentes à accomplir , accomplissons-les !!!

  • Annick dit :

    Wahou quel témoignage puissant en amour !
    si ce n’est pas le saint Esprit qui fait cela dans l’Homme i don’t know.
    ça remets en question notre manière d’évangéliser nos proches.

  • Isabelle Melet dit :

    Sa persévérance a payé

  • >