Les 11 meilleurs livres de mon année 2017

Malgré une année difficile au niveau santé, j’ai lu beaucoup de livres en 2017. Voici avec seulement 4 mois de retard, mes 11 livres préférés de l’année 2017.

Notez que les 7 premiers livres de la liste sont d’ailleurs des livres chrétiens publiés en 2017. C'était une bonne année pour l'édition chrétienne! Le dernier livre de ma liste a aussi été un énorme sujet de discussion (et de blagues) dans ma famille.

Une remarque concernant les liens vers les livres. Quand possible, j’ai donné le lien vers le BLF Store qui propose la livraison gratuite dans le monde entier. Pour le reste j’envoie vers Amazon (généralement pour les livres anglais) où vous soutenez TPSG en achetant là-bas (le site touche entre 5 et 10% de commission sur tous vos achats).

Dieu est-il homophobe? (Sam Allberry)

Un sujet d’actualité hyper brûlant que le pasteur anglican Sam Allberry traite excellemment bien.

Tout en étant un chrétien et un bon théologien, Allberry est attiré depuis tout jeune par les personnes du même sexe. Ça donne un livre plein de grâce et de vérité. Court, clair et vraiment à conseiller sans réserves.

Reset (David Murray)

Un autre livre d’actualité. J’ai lu deux livres sur le burnout cette année (situation personnelle oblige). Celui-ci a été publié en 2017 et c’est aussi le meilleur des deux (l’autre était “Zeal Without Burnout” de Christopher Ash).

Reset est vraiment bien. Il est simple, bibliquement solide et concret (très important quand on est en train de vivre un burnout!). Il propose en plus un test utile de symptômes pour qu’on puisse faire un auto-bilan rapide et faire de la prévention.

J’espère que Reset sera traduit en français. Il traite d’un problème malheureusement de plus en plus fréquent.

La prédication textuelle (David Helm)

Un livre que j’ai lu il y a quelques années. Mais comme il est sorti en français en 2017, je me permet de l’ajouter à la liste. Voici ce que j’en avais pensé:

La prédication textuelle est un excellent petit livre. Ce genre de livre manque en français. Court, simple, bibliquement fidèle et très utile, c’est un livre qui pourrait servir de manuel d’introduction à la prédication dans toutes nos Églises.

Voici où trouver mon avis complet sur le livre, un bref résumé et quelques critiques.

Le voyage du pèlerin en manga (John Bunyan & Lee Tung)

L’adaptation en manga du célèbre ouvrage de Bunyan est une excellente surprise (et une très bonne idée).

Même si je connaissais bien l’histoire de “Chrétien” qui est en route pour la cité céleste, j’ai été captivé à nouveau par l’histoire. Je l’ai lu à un moment de doutes dans ma marche chrétienne. Dieu s’en est servi pour me rappeler la lutte spirituelle dans laquelle nous nous trouvons. J’ai même pleuré à plusieurs reprises face aux souffrances de “Chrétien” et —Spoiler!— quand il reçoit sa récompense finale.

Au passage, si je dois reprocher une chose à l’adaptation, c’est que la partie sur la Jérusalem céleste ne m’a pas trop fait d’effets. Il faudrait que je relise l’original pour savoir si c’est le texte ou les images (ou les deux) qui font défaut.

How Does Sanctification Work? (David Powlison)

Un excellent petit livre. En tant que pasteur, je suis parfois désespéré par la noirceur de mon propre cœur et celui du troupeau qui m’est confié.

Powlison nous propose un tout petit livre (122 pages) pour nous expliquer que la sanctification c’est quelque chose… d’hyper complexe. Mais il le dit d’une manière qui m’a encouragé et rassuré.

Un des grands encouragements personnels du livre c’est de découvrir les 5 moyens que Dieu utilise pour changer quelqu’un. Ça m’a vraiment soulagé d’une pression malsaine dans le ministère.
Matthieu a aussi apprécié le livre et donne son avis dans son article: “Comment fonctionne la sanctification?”.

Lettre à mon barbier (Martin Luther)

Un classique qui ne cesse d’être pertinent depuis près de 500 ans. Le barbier de Martin Luther lui a un jour demandé comment il faisait pour prier. En rentrant chez lui, Luther lui a écrit une lettre de 30-40 pages racontant comment il faisait pour prier.

J’ai découvert ce livre à travers Tim Keller qui dit dans son livre sur la prière que ce petite livre de Martin Luther “mérite d’être relu chaque année”. Jusqu’à ce qu’il soit réédité cette année par BLF éditions, Lettre à mon barbier n’était disponible que dans les œuvres complètes de Luther publiées chez Labor et Fides. Autant dire, complètement inaccessible! Alors n’attendez pas pour découvrir comment Luther priait tout simplement.

Notez que je regrette que cette nouvelle édition n’a pas une petite introduction pour expliquer les origines du livre et raconter l’histoire de Pierre, le barbier de Luther.

Perennial Seller: The Art of Making and Marketing Work That Lasts (Ryan Holiday)

Depuis mon burnout (mai 2017), je m’interdis de lire tout livre sur le business, le marketing, etc (j’expliquerais peut-être un jour ce qui c’est passé). J’ai fait une seule exception avec ce livre de Ryan Holiday. J’ai pas pu m’empêcher de m’intéresser au livre, parce qu’il traite un sujet qui devrait préoccuper chaque chrétien qui créé des choses. Holiday essaie de nous montrer comment créer des produits qui deviennent des classiques et continuent à être utilisés des années après leur sortie.

C’est un bon livre, simple, qui serait bien utile aux nombreux chrétiens qui veulent écrire un livre et qui s’y prennent souvent très mal (pas juste ceux qui auto-éditent!). Mais le livre ne s’adresse pas juste aux auteurs, mais bien à tous les créateurs (musiciens, artistes, blogueurs, architectes, etc.). Notre temps est une ressource non-renouvelable et c’est essentiel de réfléchir comment bien l’investir!

Je verrais bien aussi ce livre devenir une lecture obligatoire pour les auteurs qui soumettent un manuscrit chez un éditeur évangélique. Avis aux éditeurs qui me lisent!

To Save Everything, Click Here: Technology, Solutionism and the Urge to Fix Problems That Don’t Exist (Evgeny Morozov)

Un livre atypique et vraiment jouissif. Morozov déconstruit notre amour aveugle pour la technologie (notre idolâtrie?) et réfute beaucoup des discours typiques que nous pondent la Silicon Valley. Ça fait vraiment réfléchir. Il est aussi à la pointe sur où vont les technologies. C’est un peu anticipatif par endroits.

Flippant, très sérieux et tellement amusant à lire.

Le pasteur chrétien (Richard Baxter)

Un excellent classique réédité en français en 2016. C’était la première fois depuis 150 ans! Le livre lui-même a 400 ans! Baxter aborde le rôle d’un pasteur/ancien d’une Église. Je l’ai relu une deuxième fois en 2018 avec l’équipe pastorale de notre implantation. C’est pour dire qu’il était bon!

Ce livre fait partie d’une collection grandissante appelée “Impact Héritage” où l’éditeur compte publier des classiques de la foi chrétienne. C’est une excellente initiative que je soutiens de tout cœur!

Deep Work (Cal Newport)

Un très bon livre pour réfléchir à nos méthodes de travail et chercher à les améliorer. J’avoue que j’ai envie de relire le livre car je l’ai lu juste avant que mon burn-out se déclare et il me laisse un peu un goût amer en bouche. C’est vraiment un bon livre. Mais le lisant dans une mauvaise phase de vie, il m’a aussi rendu attentif et un peu allergique aux nombreuses interruptions de la vie de tous les jours (alors que dans le ministère, les interruptions de personnes, c’est parfois ce qu’il y a de plus important dans une journée!).

Le livre est sorti en 2016 en anglais, mais Raphael Charrier signale que Deep Work vient d’être traduit en français. Il en parle aussi avec Matt Giralt dans un des épisodes de Memento Mori.

Comment ne pas mourir (Dr Michael Greger)

Un livre fascinant et incroyablement bien documenté. Pour dire, à la fin de l’intro, on est déjà à la note de bas de page numéro 150! C’était le livre non chrétien de l’année dans ma famille (cf. la photo d’une des nombreuses allusions au Dr. Greger dans nos conversations sur Telegram)! Et en tant que chrétiens, le livre nous pousse à adorer Dieu pour les bienfaits innombrables qu’il mis dans la nourriture.

On est nombreux à vouloir manger sainement. Mais c’est pas toujours évident de savoir scientifiquement qu’est-ce qui est vraiment sain et qu’est-ce qui ne l’est pas. Quelles méthodes de cuisson sont vraiment bonnes ou mauvaises? Y a-t-il vraiment certains aliments qu’il faut manger quand on a une maladie particulière?

Le docteur Greger raconte dans sa préface qu’il a voulu devenir médecin nutritionniste, depuis qu’il a vu sa grand-mère guérir miraculeusement d’une maladie en phase terminale. Tout ce qu’elle a fait, c’est suivre un changement radical d’alimentation sur les conseils d’un médecin californien.

Le livre est structuré de façon simple. La première moitié traite des maladies les plus mortelles aux Etats-unis et quels aliments peuvent aider, preuves scientifiques (nombreuses!) à l’appui. La seconde moitié est pour tous ceux qui n’ont pas de problème particulier de santé, mais veulent savoir à quoi ressemble la meilleure alimentation possible. En plus des sources hyper nombreuses, j’ai vraiment aimé le ton équilibré et sage de l’auteur. Il évite de tomber dans les excès et quand il fait des suppositions sans assez de preuves, il est le premier à l’admettre et expliquer son raisonnement.

Notez bien que dans l’édition française, les 150 pages de notes de bas de page n’ont pas été publiées dans le livre. Elles se trouvent sur le site web du bouquin.

Conclusion

Une belle année pour moi en tant que lecteur. 2017 a aussi été l’année où j’ai renoué avec les romans. J’ai du en lire au moins une dizaine (dont 7 durant l’été). Mon plus grand regret c’est de voir ma difficulté à lire des vrais classiques. Je lis beaucoup de nouveautés (que les éditeurs m’envoient gratuitement), mais trop peu de vieux livres qui ont fait leurs preuves. A l’année prochaine pour faire le point sur cet objectif.

Et toi? Dis-moi au moins un de tes livres préférés de 2017!

Stéphane Kapitaniuk

Stéphane est un disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 30 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il est aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image