Ne gaspille pas ton compte Facebook

Ton compte Facebook vaut de l’or. Bon, peut-être pas littéralement de l’or, mais il est très précieux. Tous tes autres comptes aussi d’ailleurs! Mais le réalise-t-on? Un petit « like » sur un article peut avoir une influence considérable, voir même incroyable. Je l’ai encore réalisé cette semaine grâce à deux choses:

  1. Récemment, j’ai cliqué « j’aime » sur un éditorial d’un événement américain que je souhaitais pas faire connaître à mes amis français. Ce petit clic sur la page de l’article (en dehors de Facebook) a été le mouchard sur mon mur Facebook et donc à 1000+ contacts. C’était rapé pour le secret.
  2. Un article sur le mariage a reçu 26 millions de vues en quelques jours. L’auteur de l’article explique que la plupart des visiteurs sont venus via Facebook.

Facebook n’est pas un jeu

On n’y pense pas assez. Facebook n’est pas un jeu. Par le biais de ton compte Facebook, tu es un des acteurs de ce site  et de chaque site que tu visites. Certes, un site dépend de plus d’acteurs que juste toi. Mais tu as une influence énorme sur la croissance d’un site. Tu partages, le site grandi en notoriété et influence. Tu ne partages pas. Le site reste inconnu.

Nos quelques années d’expérience sur TPSG le confirment: nos visiteurs jouent un rôle énorme.

Nos pics de visites correspondent presque tous aux jours où un article a été partagé une fois, puis deux, puis trois puis sept, puis quinze fois, etc. Je ne serais pas étonné si une dizaine d’acteurs clés sur les réseaux étaient responsables de la plupart de notre trafic.

Qu’est-ce que je partage? Qu’est-ce que j’aime?

Pourquoi parlons-nous de tout ça? J’espère que ça devient clair: Nos clics sont précieux. Nos clics résonnent jusque dans l’éternité. Ce qu’on « aime », s’affichera sur notre profile et c’est ce que nos « amis » regarderont, liront, écouteront. D’ailleurs, si je suis disciple de Jésus (et connu en tant que tel par mes « amis »), mon mur va colorer leur compréhension de ce qu’est un chrétien (note: c’est aussi conseillé de savoir filtrer l’accès de ce qu’on partage: à tout le monde, uniquement aux chrétiens, uniquement à notre famille).

Mais ça va plus loin encore.

Partager, c’est inviter d’autres à donner de leur temps pour consommer les ressources de mon mur, flux Twitter, etc. Partager, c’est aussi encourager. Rien de tel pour un blogeur, que de voir que son article est apprécié, recommandé et fait réagir. Partager, c’est aussi construire la réussite d’une plateforme. Le contenu de notre mur Facebook aujourd’hui, construit le web de demain.

Et alors? Que faire de mon compte?

Revenons à l’histoire de l’intro. 26 millions de visiteurs ont lu via Facebook un article sur le mariage! Et tout ça a commencé avec quelqu’un qui à cliqué « j’aime ». Et si ça avait été toi? Aurais-tu été fier que 26 millions de personnes consacrent leurs énergies, leurs intelligences et leur temps pour regarder cette vidéo ou cet article? Formulé comme ça, ça pourrait culpabiliser. Loin de là mon intention. Plutôt, je veux juste qu’on se rappelle, que 1 Corinthiens 10.31 s’applique à toute la vie chrétienne, y compris à notre compte Facebook:

Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, et quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.

Quelle place à Facebook dans ta vie chrétienne?

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Disciplines spirituelles light

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

2 thoughts on “Ne gaspille pas ton compte Facebook

  1. JocelynP dit :

    Reblogged this on Le blogue de Jocelyn P. and commented:
    Un article très intéressant, rempli de vérité et d’actualité autant pour nous que pour nos jeunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image