Opposants atypiques au mariage homosexuel

Je viens de lire le meilleur article sur le mariage homosexuel. Jusqu’à maintenant, j’évitais le sujet.

Je n’aime pas comment certains sites «chrétiens» ne parlent que de leur opposition au mariage homosexuel. Je n’aime pas comment les médias de manière générale n’encouragent pas le débat. Je n’aime pas comment ça semble être la seule proposition de loi du nouveau gouvernement que tout le monde connaît (et il parait, la seule qui avance!). Mais j’aime cet article du Figaro. Voilà un journalisme intelligent qui propose un regard différent sur l’actualité.

Le Figaro nous présente quelques opposants au mariage homosexuel qui sont tout a fait atypiques.

Leur profil est pour le moins inattendu. Homosexuel et athée pour Xavier Bongibault. Engagée depuis toujours à gauche pour Laurence Tcheng. Ou figure cathodique des nuits parisiennes pour Frigide Barjot, la plus célèbre du trio, qui depuis son coming out catholique, en 2009, ne perd plus une occasion de mettre sa foi au bout de ses idées. Rien à voir avec les caricatures que les médias aimeraient pouvoir faire des opposants au mariage gay, vite repeints en intégristes réactionnaires et homophobes pour mieux ringardiser leur combat en faveur de la famille traditionnelle.

L’article montre bien comment le «débat» est plus un rapport de force qu’une vraie discussion entre adultes. Leur entretien dans un bar gay s’arrête abruptement:

Nous les avons retrouvés à Paris, dans un bar gay du Marais, avant d’être contraints de plier bagage sous la pression de deux clients qui avaient reconnu, derrière la choucroute blonde et la doudoune à poil rose de la parodiste déjantée, les traits désormais bien connus de Frigide Barjot. Ils menaçaient de faire appel à Act Up pour les expulser manu militari. La démonstration même du terrorisme intellectuel dont faisait état, quelques instants plus tôt, Xavier Bongibault. «Nous sommes pris en otage par une minorité d’activistes sectaires qui force au silence la grande majorité des homosexuels. Ce qui fait qu’il est impossible de se prononcer contre le mariage et l’adoption sans craindre d’être traité de réac, voire d’homophobe par les militants LGBT (Lesbiennes, gays, bi et trans, ndlr) et ceux d’Act Up. C’est pour le moins paradoxal dans mon cas!» Le jeune homme de 21 ans esquisse un sourire, puis retrouve un ton plus grave.

Je vous encourage à lire tout l’article. Il est très bon.

Un deuxième article intéressant, Mariage pour tous: comment décrypter le veto de l’Eglise paru sur Slate.fr a le mérite de défendre la position catholique. Le journaliste Henri Tincq explique posément la position de l’Église catholique romaine et surtout les enjeux du débat. Il les résume en trois questions importantes. Decouvrez-les dans l’article. En tant qu’évangélique, j’aurais juste souhaité voir paraître dans l’article des mentions telles que « la Bible enseigne », « Dieu dit dans la Bible », « l’intention de Dieu », etc. Et pas une répétition constante de « l’Église dit ».

MA: MG pour l’article 2.

C’est gratuit de s’abonner par email à NotreEglise.com. Il suffit de cliquer ici.

Stéphane Kapitaniuk

Stéphane est un disciple de Jésus. Marié avec Hanna, ils sont parents du petit Noah et font partie d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy, une ville à 30 minutes à l’Est de Lyon. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il est aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

http://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image