Peut-on devenir un ami de Jésus?

Le titre de cet article n’est pas un piège. Ce n’est pas une question « d’évangélisation » où je vais t’expliquer pourquoi tu as besoin de Jésus. C’est une vraie question que je me pose et que je me repose. Car j’ai beau chanter le dimanche « Jésus, quel ami fidèle et tendre », lundi et tous les jours de la semaine je me demande comment approfondir mon amitié avec Jésus.

Peut-être comme moi tu te dis que les disciples avaient de la chance. Ils ont pu voyager avec Jésus et partager son quotidien. Quelle chance!

C’est pourquoi cette citation de J.I. Packer m’a surprise:

De nos jours, le Seigneur Jésus n’est plus corporellement près de nous, mais spirituellement rien n’a changé: nous pouvons encore trouver et connaître Dieu en recherchant et découvrant la présence de Christ. Ceux qui ont cherché le Seigneur Jésus jusqu’à ce qu’ils l’aient trouvé — car si nous le cherchons de tout notre cœur, nous sommes assurés de le trouver: c’est une promesse — peuvent attester face au monde qu’ils ont connu Dieu.

Connaître Dieu, page 29-30

Voir les autres citations du livre Connaître Dieu.

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Je suis un disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah (7 ans), Théa (2 ans) et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Directeur général de BLF Éditions depuis 2021, après des études de théologie et 6 années de ministère pastoral. J'aime bien lancer de nouvelles initiatives. Découvrez BLFKids.com, un projet spécial parents, ainsi que BLFAudio.com, la première librairie chrétienne de livres audio. J'ai aussi fondé avec Hanna ChezCarpus.com, la première librairie chrétienne de livres d'occasion. Je propose aussi plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

  • Myriam dit :

    C’est intéressant. On ne parle pas souvent de cela, comme si c’était une évidence d’être ami avec Jésus (quand on s’est converti) et de le ressentir comme tel.
    Sans penser qu’il y ait une méthode, je dirais que le temps fait beaucoup. C’est peut-être cela aussi « chercher de tout son cœur », c’est consacrer du temps. Consacrer du temps, retrancher du temps dans sa journée pour être avec Jésus. Si c’est vraiment lui qui a la première place dans notre vie, on trouve beaucoup de temps, je pense. Juste pour dire : «me voici devant Toi, pour Toi, parce que je t’aime ». Et même quand on a l’impression «qu’il ne se passe rien», revenir. Quand on aime, on n’est pas intéressé qu’il se passe quelque chose, on est juste heureux d’être en présence l’un de l’autre, et sa présence Jésus nous l’a promise comme le rappelle la citation.

  • >