Quand la Bible Semeur cherche à trop expliquer les plaies d’Egypte

MISE À JOUR DU 26/10/2018: l’éditeur nous a informé que la Semeur 2015 avait ôté cette note.

On connaît tous le récit des 10 plaies d’Égypte. Ce sont les 10 fléaux envoyés par Dieu sur le Pharaon et toute la nation. Dans ma lecture je suis tombé sur une note dans la Bible Semeur (pas la Bible d’étude Semeur, juste les notes de la version de base) qui m’a fait bondir.

Il s’agissait d’une note explicative pour la neuvième plaie dans Exode 10:21: l’obscurité.

«Après l’équinoxe de printemps, le vent d’ouest, qui domine en Égypte pendant près de deux mois, amène souvent du sable qui voile le soleil. Ici le phénomène a du être particulièrement accentué.»

Il ne faut pas être grand théologien pour voir les erreurs derrière une telle note. Voici quelques uns des problèmes de cette note:

  1. Expliquer l’obscurité en plein jour par une tempête de sable qui voilerait le soleil ne solutionne rien. Car a.) Exode 10:23 dit: « Par contre, il y avait de la lumière dans les lieux habités par les Israélites. » De plus b.) si ce n’était qu’un phénomène annuel « particulièrement accentué » Pharaon ne serait pas dupe. Il se souviendrait des années précédentes.
  2. La note offre une explication naturaliste d’un miracle. Je comprends que certains chercheurs souhaitent faire ça, mais alors pourquoi ne pas expliquer toutes les 10 plaies par des notes? Comment expliquent-ils l’eau du Nil qui se transforme en sang ou la mort de tous les premiers nés des égyptiens? Je leur souhaite au passage bon courage!
  3. La note n’a rien à faire dans une Bible « de base ». Ce n’est pas gênant qu’une Bible d’étude fournisse des explications possibles sur un miracle ou un passage difficile. Au contraire, on s’attend à ça. Mais une Bible avec uniquement le texte biblique doit se limiter à des variantes de traduction et peut-être quelques notes explicatives pour faciliter la compréhension du néophyte. Exode 10:21 ne requiert ni l’un, ni l’autre.

Il y probablement d’autres problèmes avec une telle note (ou la philosophie de traduction qui est derrière). Vous les voyez?

MAJ le 1/11/2011: Modification du titre de l’article qui était trop « provoque ». Ainsi qu’une phrase dépréciative sur la note.

18/7 : Réponse d’Alfred Kuen à l’erreur dans la Bible Semeur

La semaine dernière j’ai parlé de ce qui semblait être une erreur dans la Bible Semeur. Il s’agissait d’une note dans Exode 10:21. J’ai aussi transmis cette information à Excelsis.

Ce matin, à ma surprise, j’ai reçu une réponse d’Alfred Kuen. Son explication me satisfait. On est d’accord sur l’essentiel. La note conviendrait dans une Bible d’étude (avec un peu plus de nuance), mais elle n’est pas adapté à une Bible de base:

Cher Stéphane,

Je comprends votre étonnement devant cette note de la BS. Effectivement, il aurait sans doute mieux valu la réserver pour la Bible d’étude. D’autre part, le vent de sable, même «particulièrement accentué» n’explique pas tout, en particulier pas la lumière dans les foyers des Hébreux. De l’autre côté, Dieu aime à utiliser des phénomènes naturels pour causer ses miracles. Ainsi, pour le passage du Jourdain, il s’est sans doute servi d’un glissement du terrain en amont – un phénomène qui s’est reproduit par la suite. Pour la chute de jéricho, il a sans doute utilisé un tremblement de terre combiné à des mauvaises fondations des murailles, etc. Toutes les plaies d’Egypte ne s’expliquent pas par des causes naturelles, mais certaines (l’eau du Nil comparée à du sang) l’ont été (des algues rouges provenant des régions traversées par le Nil ???). Celui qui croit au Dieu des miracles ne sera pas scandalisé si certains miracles peuvent s’expliquer par des causes naturelles. Il y en aura toujours suffisamment d’autres qui résistent à toute explication rationnelle.

Avec mes meilleures pensés fraternelles

A. Kuen

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Je suis un disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah (7 ans), Théa (2 ans), Marie (bébé) et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Directeur général de BLF Éditions depuis 2021, après des études de théologie et 6 années de ministère pastoral. J'aime bien lancer de nouvelles initiatives. Découvrez BLFKids.com, un projet spécial parents, ainsi que BLFAudio.com, la première librairie chrétienne de livres audio. J'ai aussi fondé avec Hanna ChezCarpus.com, la première librairie chrétienne de livres d'occasion. Je propose aussi plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser