Quand notre désir de productivité est contre-productif

Certaines choses sont claires pour le chrétien. Dans la gestion du temps, je cherche à tout faire à la gloire de Dieu (1 Co 10.31) et je cherche à racheter le temps, car les jours sont mauvais (Eph 5.16). Pourtant, il faut être conscient d’un grand danger de l’ère des smartphones, des agendas en ligne, des conversations Skype et des blogs. Ce danger est lié à l’immédiateté de nos outils.

Le danger se résume en une question: Comment évaluer ma productivité? On réalise vite que la valeur de la productivité n’est pas juste une question d’efficacité. Il ne s’agit pas juste de faire beaucoup de choses, mais de consacrer son temps à faire les bonnes choses. Et à l’ère de l’information, je vois un piège. C’est un piège d’immédiateté. Je m’explique.

Écrire un article de blog qui est publié dans la foulée, procure une satisfaction immédiate. En raccrochant après un Skype, j’ai eu le plaisir de passer du temps avec un ami. Idem avec les emails. On a le plaisir de vider sa boite mail. D’avoir répondu (et bien répondu!) à tout notre courrier. Le même plaisir se vit sur Facebook quand on poste quelque chose et les gens réagissent et partagent notre info. Mais réalisons que je peux faire tout ça, être très efficace, et pourtant complétement passer à côté de l’essentiel.

Contrairement à tous ces exemples modernes, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas immédiatement gratifiantes. Je dirais même que la plupart des choses importantes ne le sont pas. Je pense à la lecture de la Bible. Parfois c’est un feu d’artifice, mais souvent je lis et l’effet que produit Dieu par sa Parole est cumulatif, aux effets visibles uniquement sur une longue période de temps.
Cela est vrai dans bien des domaines. En ce moment je vis ça avec l’apprentissage de l’Allemand. Je n’ai aucun plaisir à passer des heures à mémoriser des règles, du vocabulaire, faire des exercices. A la fin de ce temps, je n’ai pas l’impression d’avoir produit quelque chose. Rien n’a été publié. C’est aussi le cas avec l’apprentissage d’un chapitre de la Bible. C’est du travail. Ça ne rentre pas tout seul. C’est seulement après des heures et souvent, —pour moi— des semaines que ça rentre et qu’on est récompensé.

Tout cela me sert de rappel: l’importance de quelque chose ne dépend pas de sa visibilité ou de sa « publiabilité. » Je dois toujours corriger mon cap et me réorienter sur le long terme. Fixer des objectifs sur plusieurs années et chaque jour faire les petits pas nécessaires. La productivité n’est qu’un moyen, pas un but.

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Disciplines spirituelles light

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah (5 ans), Théa (bébé) et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est un pasteur diplômé de l’Institut biblique de Genève. Il est le co-fondateur et directeur de ToutPourSaGloire.com. Après 6 ans de ministère pastoral, Stéphane est retourné à un autre de ses amours: les livres. Il est le responsable communication pour BLF Éditions, un éditeur évangélique. Avec son épouse, il a aussi fondé ChezCarpus.com, la première librairie chrétienne de livres d'occasion. Il est aussi le créateur de plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

  • annlbeaulieu dit :

    Tellement vrai, merci Stéphane et lâche pas! 🙂

  • bloganewlife dit :

    Merci pour ton partage Stéphane ! En ce qui me concerne, il arrive au bon moment, alors que je m’impatiente quand à la productivité de notre blog ;).
    #Seb de « A new life »

    • Salut Seb,

      Chacun doit fixer ses priorités. Rien de mauvais en soi si tu fais du blog une priorité durant une certaine période. En plus que la qualité, un des secrets d’un blog est la régularité et la persévérance.

      Quant à moi, je suis régulièrement frustré de remarquer que NotreEglise.com prend souvent une plus grande priorité que je lui avais donné. Je dois constamment corriger le tir.

      Bon courage!

  • Très belle image d’illus. Beau choix éditorial 🙂

  • […] jour est une nouvelle lutte. Comme déjà expliqué ailleurs, l’Internet m’offre l’impression de productivité, alors que les choses […]

  • >