Réviser un cliché: « Détester le péché, aimer le pécheur »

Mon premier livre s’appelait: « Dieu nous a donné un cerveau et 9 autres mythes évangéliques». Le livre n’a jamais été publié, parce que je ne l’ai jamais écrit. Mais il n’empêche que j’ai fait une liste de clichés que j’entendais dans mon milieu évangélique et que je voulais démasquer. « Il faut détester le péché, mais aimer le pécheur » n’était pas dans ma liste, mais il aurait très bien pu y figurer.

On trouve ce cliché sous différentes formes. Soit comme un descriptif de la personnalité de l’Éternel: « Dieu déteste le péché, mais aime le pécheur ». Ou alors, en cette période où certains homosexuels revendiquent le mariage comme un droit, le cliché est brandi comme un appel à une tolérance: « Il faut détester le péché, mais aimer le pécheur. »

Détester-péchéJ’étais surpris de voir les résultats d’une requête simple dans Google: « Détester le péché. » On ne trouve pas de site évangélique appelant à mettre à mort le péché qui vit en nous, à entrer en guerre contre nos désirs mauvais (par ex.: Ro 8.13 ou Col 3.5). Non, les 4 premiers résultats sont tous des formulations du cliché péché/pécheur (voir photo de droite).

Je ne vais pas détruire le cliché dans cet article, il sera trop court. Mais ce que je veux faire, c’est montrer avec juste quelques versets des Psaumes que c’est au mieux un cliché de dire que Dieu déteste le péché et aime le pécheur. C’est bien trop simpliste. Péchés et pécheurs se distinguent beaucoup moins facilement qu’on voudrait le croire. Les Psaumes utilisent des mots comme « haine » et « détester » pour décrire l’attitude de Dieu envers les pécheurs:

« Les insensés ne subsistent pas devant tes yeux; tu as de la haine pour tous ceux qui commettent l’injustice. » – Ps 5.6

« L’Éternel sonde le juste et le méchant; il déteste celui qui aime la violence. » – Ps 11.5

Est-ce qu’on tue un cliché avec deux versets? Probablement pas. Mais je pense que ça peut au moins nous rendre sensibles au besoin de toujours revenir à la Bible pour discerner la vérité.

Moi le premier, je suis coupable d’avoir utilisé ce cliché (et d’autres encore) dans mes prédications. Des phrases entendues chez d’autres et que je répète, mais que je n’ai pas fait passer au crible de ma lecture régulière de la Bible. Il y a d’ailleurs toute une collection de clichés sur l’amour de Dieu, qui dans sa grandeur et sa gloire, est un amour beaucoup plus complexe qu’on ne le pense.

Pour aller plus loin [ENG], je conseille l’excellent livre de Don Carson: The Difficult Doctrine of the Love of God (PDF gratuit ici)[La doctrine difficile de l’amour de Dieu].

MÀJ: Nous avons publié une synthèse en français du livre de Don Carson: LIVRE La doctrine difficile de l’amour de Dieu (Carson).

Et toi? As-tu des phrases clichés que tu utilisais? Comment t’es-tu rendu compte qu’elles n’étaient pas bibliques?

Pour aller plus loin:

NB: j’ai écrit cet article le 27 mars 2013. Je l’ai republié le 24 août 2019 pour une nouvelle génération de lecteurs.

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Disciplines spirituelles light

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

21 thoughts on “Réviser un cliché: « Détester le péché, aimer le pécheur »

  1. François dit :

    J’aime bien comment David Platt en parle ici (ENG)
    http://www.churchleaders.com/pastors/videos-for-pastors/152905-david-platt-god-loves-and-hates-sinners.html

    Un autre cliché c’est celui de Mat 18:20 « En effet, là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux ». Beaucoup de croyants citent cela alors qu’ils sont réunis ensemble comme pour se rassurer que Jésus est présent…pourtant le contexte du passage est la discipline d’église.
    Question: Si je suis seul dans ma chambre par exemple, Jésus peut-il être là ?

    1. Tout a fait François. C’est un verset qu’on cite beaucoup dans nos petites réunions de prières.

      Je ne sais pas s’il faut peut-être faire un différence entre un cliché et un verset cité hors de contexte. « Dieu déteste le péché et aime le pécheur » n’est même pas dans la Bible, alors que « là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux » est tiré de la Bible. L’un est juste un cliché, l’autre est carrément une mauvaise utilisation d’un texte biblique.

    2. Purée, il envoie du lourd Platt là !

  2. pepscafe dit :

    Je ne sais pas si on peut classer celle-ci comme une « phrase-cliché », mais il y a aussi le « vous aurez toujours les pauvres avec vous », utilisé comme prétexte pour, ou justifier la pauvreté, les injustices ou les inégalités, ou pour se dispenser de réfléchir aux causes structurelles de telles réalités !

  3. Tim dit :

    Au risque de déplaire, parce qu’on aime nos clichés, un autre est: agapé est l’amour parfait, l’amour divin. Le même mot est utilisé par un frère voulant violer sa soeur dans l’AT! (2 Samuel 13.15) Source: Exegetical Fallacies, Don Carson

  4. Oui mais dans le cas de agapè, c’est le contexte immédiat, en particulier du péricope ét du passage étendu qui va permettre de déterminer son sens. Dans 1 Cor. 13, on parle bien de divin, de l’amour parfait, répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit.
    Exegetical Fallacies est un super bouquin !!

    Et merci Stéphane pour cet excellent article.

  5. […] Un autre cliché révisé par Stéphane : "Détester le péché, aimer le pêcheur." […]

  6. jpeg dit :

    « Mariage chrétien/chrétien »=> corde à 3 brins
    « Mariage chrétien/non chrétien »=> joug mal assorti

    à mon avis aucun des deux n’est vraiment utilisé à bon escient et ce sans dire que le mariage chrétien/non chrétien est souhaitable. Ah dans les versets surexploités y a aussi « tout m’est permis mais tout n’est pas utilse » ou « oubliez vous que notre corps est le temple du saint esprit

  7. L, comme Lui dit :

    Chouette article ! Merci de remettre ce cliché à sa place car Dieu est Justice autant qu’Il est Amour. Il est donc clair que Dieu peut à la fois haïr le pécheur et aimer Sa créature (Romains 5:8). La question que je me pose plutôt, c’est : « Dieu aime-t-il de la même manière un pécheur qu’un juste ? Sinon, comment Son Amour se manifeste-il ?

    1. Bonjour L,

      As-tu lu l’article qui résume le livre La doctrine difficile de l’amour de Dieu? Il montre que la Bible a au moins cinq manières de parler de l’amour de Dieu, pour cinq publics différents: http://notreeglise.com/2013/05/29/livre-doctrine-difficile-amour-dieu/

      Tiens-moi au courant si ça répondait à ta question!

      1. LcommeLui dit :

        Très juste effectivement ! La première fois où j’en entendu quelqu’un aborder ce sujet, c’était avec un prof d’apologétique chrétien Alexis Masson : https://soundcloud.com/epistheo/que-signifie-dieu-maime. En tout cas, bravo pour le boulot énorme qui a été fait sur la question, et particulièrement sur la deuxième partie « Trois observations sur les différentes façons de parler de l’amour de Dieu ». Je ne sais pas si tu te rends compte à quel point tu touches des points sensibles par rapport aux personnes homosexuelles (le panthéisme notamment comme le transhumanisme moderne sont deux tendances fréquentes et répandus chez les personnes homos : écolos, vegan, cf. http://lgbt.eelv.fr). Donc oui, ça me parle beaucoup ! Et je viens de découvrir les autres articles, ils sont géniaux ! Bonne continuation pour la suite, on a besoin de blogs comme celui-là !

      2. LcommeLui dit :

        PS : Je te laisse le nom d’un blog d’une jeune catho qui parle de la place de l’Homme dans la Création si ça t’intéresse : http://lacorbeilleapapier.hautetfort.com/index-2.html (les articles sont écrits du plus récent au plus ancien). Fraternellement.

  8. François dit :

    Voilà ce que dit Platt sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=eRCdC6AltOM

  9. Jean Marc dit :

    Iniquité= injustice poussée à son comble
    Transgression= enfreindre, violer en connaissance des choses
    voili voilà une différence à noter dans certains versets.

  10. Jean Marc dit :

    Condition de celui qui est sans loi
    Parce qu’il en est ignorant
    Parce qu’il la viole
    Mépris et violation de la loi, iniquité, méchanceté

  11. Monique dit :

    Le lien de LIVRE La doctrine difficile de l’amour de Dieu (Carson). ne fonctionne plus

    1. Merci Monique d’avoir signalé ça. On a beaucoup de problèmes depuis le changement vers notre nouveau site. Les liens ne redirigent plus tous comme ils devraient. Je corrige ça sur l’article. N’hésite pas à signaler les autres articles avec de tels problèmes.

      Fraternellement,
      Stéphane

  12. hermen dit :

    * Extraits :
    * Il n’y a pas de monopole de l’interprétation légitime, nous sommes livrés ensemble au conflit de nos interprétations et au canon. Nous sommes aussi livrés ensemble au fait générationnel, à l’obligation pour chaque génération qui monte de réinterpréter ce qui la précède. Paul Ricoeur: « toute interprétation place l’interprète » in mediares » et jamais au commencement ou à la fin. Nous survenons, en quelque sorte, au beau milieu d’une conversation qui est déjà commencée et dans laquelle nous essayons de nous orienter afin de pouvoir à notre tour y apporter notre contribution ».
    * Autre tentation, pour de bien compréhensibles raisons historiques de prudence,
    la tentation de « garder pour soi » (en privé) ses croyances, de ne pas les mettre dans l’arène de la discussion, Au fond de ce silence, au delà de la paresse (et de la crainte ) de se confronter, de chercher à partager les questions et le bonheur des idées, tient probablement à ce que l’on désespère d’avance de la possibilité d’en parler, de la possibilité de communiquer. Et ce scepticisme ce désenchantement ruine la confiance au monde.
    * Apprendre à penser, c’est comprendre l’existence, le monde et l’homme, soi-même et autrui, comme un Tout tricoté ensemble : com-prendre : ( prendre…avec, relier …)
    * entrer dans le Sens et l’ attitude spécifique de savoir qu’on ne sait pas, étant trop ignorant pour être sage mais tout de même assez sage pour savoir que l’on est ignorant
    * Il n’y a pas de pensée, de compréhension et d’interprétation sans : …Horizon..(s)..prise en compte des significations, valeurs, préjugés, stéréotypes, opinions, savoirs, présupposés, inpensés…
    * * Tout le monde peut-il apprendre à penser ? Non. Parce que cela n’intéresse pas tout le monde et que la majorité des gens se trouve bien au chaud dans l’opinion générale primaire qui est absence de pensée. ..y compris dans l’Eglise..cela est flagrant !
    * comment les humains peuvent d’autant plus se distinguer qu’ils prennent la place successivement les uns des autres, qu’ils reprennent les mêmes traces et doivent les réinterpréter, reprendre la conversation rompue par l’irréparable.

  13. hermen dit :

    J’ai entrevue une note écrite concernant « la confession du péché »…
    Permettez moi d’y apporter quelques réflexions à ce sujet :
    « Confessez vos péchés ,les uns aux autres..jacques 5:16 » .
    Cette injonction peut aussi porter à DANGEROSITE… :
    – « …Confessez vos péchés les uns aux autres  » ; « …on doit être suffisamment en confiance avec CERTAINES PERSONNES pour pouvoir SE CONFIER. Et, entre autres, confesser des péchés si besoin est  »
    – « …on doit être suffisamment en confiance avec CERTAINES PERSONNES pour pouvoir SE CONFIER.  »
    Questions :
    * Cela signifie t il qu’on doit confesser ses fautes à n’importe qui, ou même à tout le monde à partir du moment où les gens sont des chrétiens, fréquente l’église ? .
    Plus d’une personne s’en est mordu les doigts, avec des dégats difficilement réparables.;(Bien que rien n’est impossible à Dieu »
    *  » Etre suffisamment en confiance « , sur quels critères ? ( Cela concerne particulièrement les nouveaux , sans experience qui leur permette de discerner ce qui se cache sous le masque…et je parle par experience.et ne suis pas le seul….)
    Car : Des hommes qui se font passer pour des dirigeants de l’Église, meme des soi disants « frères chrétiens » , se sont en réalité livrés à des esprits séducteurs, et ce au sein meme des eglises de toute confession, et dénominations .
    Je ne parle pas ,là, de certains mouvements « out off » bien connus, mais de dénominations dites « protestantes..évangéliques »….
    je ne voudrais pas sortir ce verset de son contexte mais cette autre injonction prete aussi à reflexion : « Malheur à l’homme qui se confie en l’homme « ????
    SOYEZ PRUDENT

  14. Alexandre Vuklisevic dit :

    Article très court mais très pertinent. Un autre cliché evangélique qui a la vie dure  » donner son coeur au Seigneur  » pour parler d’une conversion. Je ne savais pas qu’un mort pouvait donner quelque chose ?
    Ce genre de cliché est aussil difficile à arracher que des mauvaises herbes dans un jardin.

    1. Salut Alexandre! Merci d’avoir pris le temps pour me faire un retour! Oui, tu évoques un autre cliché tenace! Mais sais-tu que Raph Charrier l’a réfuté? OK l’angle est un peu différent, c’est l’expression: « J’ai accepté Jésus dans mon cœur »: https://raphaelcharrier.toutpoursagloire.com/pourquoi-devrions-nous-bannir-lexpression-jai-accepte-jesus-dans-mon-coeur/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formations gratuites:
Découvrez nos formations gratuites sur l'évangélisation

Des conseils et outils pour partager votre foi simplement!
JE M'INCRIS  CES FORMATIONS GRATUITES
close-link
Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image