Romains: comment une lettre a changé le monde

Avez-vous déjà répondu trop rapidement à un email, un statut facebook, un sms, pour ensuite seulement découvrir que vous aviez mal lu l’email, statut ou sms? Ou peut-être que c’est l’inverse qui vous est arrivé: vous envoyez quelque chose et vous recevez en retour un boulet de canon et vous vous demandez comment votre interlocuteur a fait pour tellement mal comprendre vos intentions.

Cette difficulté à bien lire les écrits des autres (et d’être lu correctement par les autres), est en grande parti dû au fait que nos écrits n’ont jamais été aussi nombreux et n’ont jamais périmé aussi rapidement. Ce qu’on écrit sur Facebook ce soir est souvent déjà dépassé demain.

La lettre de Paul aux Romains, c’est le contraire: jamais une lettre n’a été aussi lue, étudié, commenté et eu un aussi grande impact. Je pense que ce n’est pas exagérer que de dire que de toute l’histoire de l’humanité, c’est la lettre qui a le plus changé le monde et qui certainement a eu l’impact le plus durable.

Puisque mon église commence une série sur Romains, j’ai eu plaisir à me préparer en lisant comment Dieu a changé le monde par cette lettre. C’est toujours la même méthode. Il change le monde en changeant des individus. Regardons tout particulièrement l’impact de Romains dans la vie de deux des plus grands théologiens de l’histoire: Augustin et Luther. En bonus, je termine avec quelques courtes anecdotes supplémentaires.

Augustin: sauvé par une page ouverte au hasard

Environ 300 ans après que Paul écrive la lettre, Romains a été utilisé par Dieu pour la conversion d’un des plus grands penseurs de l’histoire: Augustin. En dehors des personnages de la Bible, Augustin est considéré par catholiques, protestants et évangéliques comme le personnage plus important de l’histoire de l’Église.

Dieu utilise Romains pour amener Saint Augustin à abandonner une vie de libertin, une vie de débauche, pour croire en Jésus. Il était en pleurs dans un jardin, conscient de la punition que méritait sa vie sans Dieu quand il entend la voix d’un enfant dans un jardin à côté qui dit: “Prenez et lisez, prenez et lisez”. Il essaie de se rappeler s’il y a un jeu d’enfant avec ce refrain et comme il n’en trouve pas, il se dit que Dieu doit être en train de lui dire quelque chose par ce “Prenez et lisez”. Il dit:

Ainsi j’arrêtai le cours de mes larmes, et me levai sans pouvoir penser autre chose, sinon que Dieu me commandait d’ouvrir le livre des Épîtres de saint Paul, et de lire le premier endroit que je trouverais […]. Je pris le livre: je l’ouvris, et dans le premier endroit que je rencontrai, je lus tout bas ces paroles sur lesquelles d’abord je jetai les yeux.

Et il est tombé sur Ro 13.13-14:

Conduisons-nous honnêtement, comme en plein jour, sans orgies ni ivrognerie, sans immoralité ni débauche, sans dispute ni jalousie. Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne vous préoccupez pas de votre nature propre pour satisfaire ses convoitises.

Il conclut:

Je n’en voulus pas lire davantage; et aussi n’en était-il pas besoin, puisque je n’eus pas plutôt achevé de lire ce peu de lignes, qu’il se répandit dans mon cœur comme une lumière que le mit dans un plein repos, et dissipa toutes les ténèbres de mes doutes[1].

Martin Luther: sauvé par le verset qu’il détestait

De la même façon, plus récemment (autour de 1514), Martin Luther s’est converti en lisant Ro 1.17. Il a lutté avec le verset qu’il voyait comme une mauvaise nouvelle, jusqu’à ce qu’il comprenne son sens et comprenne l’Évangile et dise:

… je compris enfin que la justice de Dieu, c’est celle par laquelle Dieu, dans sa miséricorde et dans sa grâce, nous justifie par la foi. Aussitôt je me sentis renaître… [2]

Luther n’avait que des éloges pour la lettre aux Romains et voulait que chaque chrétien la connaisse par cœur.

L’importance du livre pour d’autres et sur l’histoire

On pourrait continuer une longue liste de personnes changées par la lettre de Paul aux Romains.

Un grand prédicateur du début de l’Église (Chrysostome) lisait Romains 1-2 fois par semaine.

Romains a été utilisé par Dieu pour démarrer plusieurs réveils. Très proche de nous (Lyon), le Réveil de Genève a démarré par un petit groupe d’étudiants qui étudiait Romains dans les années 1800.

Le pasteur Frederick Godet disait à propos de cette lettre:

Chaque fois que, dans le cours des âges, elle a repris la place d’honneur qui lui revient, elle a inauguré une ère nouvelle.[3]

Pensons-y souvent et chaque fois qu’on ouvre la Bible. On ne découvre pas les pensées d’un grand homme. On lit les pensées même de Dieu. Ce qu’il a estimé important de nous dire. Ce livre encore aujourd’hui pourrait être utilisé par Dieu pour commencer un réveil parmi nous. Et pourquoi pas en lisant et en étudiant Romains?

Avez-vous déjà lu Romains d’une traite?

[1] Confessions, Livre VIII, chap 12

[2] Cité par Scot McCarty dans Promesses, n°152, disponible gratuitement en ligne.

[3] Kuen, Alfred. Les lettres de Paul. Vol. 2. Introduction au Nouveau Testament. Saint-Légier: Emmaüs, 1989. 70. Les autres anecdotes citées dans cette article sont aussi principalement tiré de ce livre.

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Disciplines spirituelles light

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image