Aller au Paradis et en revenir: Que penser des témoignages?

De plus en plus de personnes disent être allées au Ciel. Et après leur retour sur terre, ils ne sont pas bêtes, ils racontent tout ça dans un livre (à succès). La France n’est pas épargnée par cette mode éditoriale du «Tourisme céleste». Que faut-il en penser? Que dit la Bible?

La réponse semble évidente. Et pourtant, vu le succès de ces livres, beaucoup ne semblent pas savoir ce que dit la Bible sur le sujet du Ciel. Comme le phénomène est grandissant et que des éditeurs évangéliques français commencent aussi à traduire et de vendre ces livres et que les libraires «évangéliques» les distribuent¹, voici une courte réponse.

Je suis convaincu que la plupart de nos lecteurs savent comment répondre. Mais que cet article soit une petite aide de plus.

Que racontent ces livres?

Ce n’est pas un phénomène récent. Les livres non-chrétiens racontant des expériences de mort imminente ont toujours eu un certain succès. Mais maintenant, des éditeurs «évangéliques» se mettent aussi à publier des histoires d’enfants et d’adultes qui seraient allés au Ciel (ou en Enfer) et qui en reviennent pour raconter leurs expériences.

Ce n’est pas étonnant que ces livres intéressent. Ils traitent d’un sujet mystérieux et fascinant. Ces récits varient énormément dans leurs descriptions du Ciel. L’un décrit même l’apparence physique de Satan. Par contre, tous les livres ont un point en commun: ils étonnent par  l’absence de la gloire de Dieu. Ils sont centrés sur l’individu qui aurait été au Ciel et ont peu de temps à nous raconter la gloire de Jésus (si même ils en parlent).

Que penser de ces livres?

Voici un extrait de la réponse du pasteur John MacArthur:

Pour ceux qui mettent réellement leur confiance dans la Bible, il est impossible d’éviter la conclusion que ces témoignages modernes, tellement centrés sur l’homme et accordant relativement peu d’attention à la gloire de Dieu, sont simplement faux. Ils sont soit le fruit de l’imagination (rêves, hallucinations, faux souvenirs, fantasmes, et dans le pire des cas des mensonges délibérés), ou alors ils sont le produit de mensonges démoniaques.

C’est absolument certain, car l’Écriture dit clairement que les gens ne redescendent pas du Paradis: «Qui est monté au ciel, et qui en est descendu?» (Proverbes 30.4). Réponse: «Personne n’est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme» (Jean 3.13). Toutes les descriptions du Ciel dans l’Écriture sont des visions et non pas des voyages fait par des morts. Et même les visions du Ciel sont très très rares dans la Bible. Elles se comptent sur une seule main.²

Ça revient à une question de confiance. Si ces livres se vendent à des millions d’exemplaires, c’est que les gens trouvent plus de réconfort dans le témoignage d’un enfant de 4 ans qui serait allé au Paradis, que dans le témoignage de la Parole de Dieu elle-même.

Tim Challies (voir ci-dessous) à raison. On ne devrait pas hésiter à rejeter ces livres et on ne devrait pas culpabiliser de ne pas croire ces récits, même quand c’est un enfant de 4 ans qui le raconte. Que la Bible soit notre seule autorité pour savoir à quoi ressemblera le Ciel.

Et vous? Comment répondez-vous à vos amis qui aiment ces livres?

Pour aller plus loin

  • Regardez cette courte vidéo du prédicateur David Platt:

If you struggle believing what the Bible says, but learn to find security in the testimony of a toddler, well, I feel sorry for you. And I do not mean this in a condescending way. If God’s Word is not sufficient for you, if the testimony of his Spirit, given to believers, is not enough for you, you will not find any true hope in the unproven tales of a child. This hope may last for a moment, but it will not sustain you, it will not bless you, in those times when hope is waning and times are hard.
So reject this book. Do not read it. Do not believe it. And do not feel guilty doing so.

¹ Le dernier en date Le Ciel ça existe pour de vrai a été vendu à 7 millions d’exemplaires dans le monde et en France (c’est l’image qui illustre cet article). Il est vendu par les plus grandes librairies évangéliques. D’autres exemples «chrétiens» sont 23 minutes en enfer,  et 90 minutes au Paradis (écrit par Don Piper à ne pas confondre avec John Piper). Le phénomène n’est pas récent chez les éditeurs séculiers comme l’atteste les nombreux autres livres sur le thème sur Amazon.

² Cité et traduit d’après cet article du site de John MacArthur: The Burpo-Malarkey Doctrine.

 

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Je suis un disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah (7 ans), Théa (2 ans), Marie (bébé) et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Directeur général de BLF Éditions depuis 2021, après des études de théologie et 6 années de ministère pastoral. J'aime bien lancer de nouvelles initiatives. Découvrez BLFKids.com, un projet spécial parents, ainsi que BLFAudio.com, la première librairie chrétienne de livres audio. J'ai aussi fondé avec Hanna ChezCarpus.com, la première librairie chrétienne de livres d'occasion. Je propose aussi plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser