Une théologie biblique du célibat en un tableau

Ce tableau résume une théologie biblique du célibat. Le trouvant clair et intéressant, je l'ai traduit en français et, en dessous, j'ai mis le commentaire des auteurs:

theologie-biblique-celibat-tableau

« On constate cependant une dynamique intéressante dans les Écritures. Tandis que le célibat n’était pas une option quand Dieu créa l’humanité, et qu’il était rare et souvent indésirable dans l’Ancien Testament, dans le Nouveau, Jésus et Paul parlent tous les deux positivement des avantages du célibat pour le ministère et d’après l’enseignement de Jésus, il n’y aura plus de mariage au ciel. On remarque donc une progression du “pas de célibat” (création), au célibat comme un état rare et indésirable (époque de l’Ancien Testament), jusqu’au célibat comme état avantageux pour le ministère (Nouveau Testament) pour arriver à un célibat universel (État Final). Comment peut-on expliquer un tel développement?

Bien que cette progression est peut-être surprenante, notons tout d’abord qu’il n’y a aucune contradiction entre l’Ancien et le Nouveau Testament, ni entre Jésus et Paul. Tout le témoignage des Écritures soutient l’idée qu’ici-bas le mariage est généralement attendu, alors que le célibat est plus une exception. Ensuite […], remarquons que beaucoup des types de célibat (veufs/veuves, divorcés, jeunes hommes et femmes avant le mariage ainsi que l’appel divin) se retrouvent dans les deux Testaments. Si le célibat est mieux vu dans le Nouveau Testament, c’est probablement en partie parce que l’État Final, où nous ne nous marierons plus, envahit déjà le présent. De telle sorte qu’à présent, ce qui sera l’état dans l’éternité de tous les êtres humains a déjà certains avantages pour les citoyens du Royaume de Dieu. »

Tiré du chapitre 9: Undivided Devotion to the Lord: The Divine Gift of Singleness, de David W. Jones and Andreas J. Köstenberger, God, Marriage, and Family: Rebuilding the Biblical Foundation (Wheaton, IL: Crossway, 2010).

Donnez votre avis sur ce tableau en laissant un commentaire!

Reçois la Bible sans numérotation de versets et chapitres!

Disciplines spirituelles light

Un cadeau créé par l'équipe TPSG avec la traduction Segond 1910!

Zéro spam. Promis! Powered by ConvertKit

Stéphane Kapitaniuk

Disciple de Jésus. Mari de Hanna. Papa de Noah et de 3 enfants repris dans le ventre de leur maman. Stéphane est le pasteur principal d'une implantation d'Église à Pont de Chéruy à 15 minutes de l'aéroport de Lyon St-Exupéry. Stéphane est diplômé de l’Institut biblique de Genève. Avec Hanna, il a fondé ChezCarpus.com, une librairie chrétienne de livres d'occasion. Il aussi créé plusieurs formations pour le logiciel biblique Logos (dont cette mini formation gratuite).Découvrez ici les articles qu'il vient de publier sur son blog.

https://stephanekapitaniuk.toutpoursagloire.com

Articles pouvant vous intéresser

2 thoughts on “Une théologie biblique du célibat en un tableau

  1. Luc-Olivier Décoppet dit :

    Sur ce sujet, un excellent livre de Barry Danylak, « Le célibat réhabilité » qui a été traduit en français il y a peu. C’est un livre de théologie biblique (c’est pas un « roman », mais ça reste une lecture abordable). En très gros, il dit que dans l’ancienne alliance, il fallait faire des enfants pour transmettre la promesse (et la terre), donc il fallait se marier et ne pas être stérile… Dans la nouvelle alliance, le mariage n’est plus nécessaire : on doit toujours faire des enfants, mais des enfants spirituels, et la famille que chaque chrétien a, c’est la communauté.
    L’auteur a pour projet d’écrire un autre livre, plus pratique, sur comment l’Eglise peut devenir une famille pour les célibataires (et pour les autres aussi…). Là, il teste différentes choses dans une Eglise au Canada…

    Pour le livre, il est édité par Excelsis : http://www.xl6.com/articles/9782755001655-le-celibat-rehabilite-signe-du-royaume-qui-vient

  2. Le tableau est intéressant, néanmoins l’avantage du célibat dans le ministère n’est exprimé qu’en 1 Cor 7, Paul ne dit pas simplement que le célibat est avantageux pour le ministère, il dit avant tout que c’est un don utile au ministère.
    Egalement, même si l’on peut dire qu’hommes et femmes seront comme les anges des cieux, je ne suis pas sur que l’on puisse dire qu’il n’y aura plus du tout d’union… C’est un grand débat parmi les systématiciens.
    Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les cookies assurent le bon fonctionement de notre site internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour en savoir plus.
close-image